Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

INTEGRA lance un atelier sur le financement des projets à forte valeur ajoutée sociale

Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), initié conjointement par l’Union européenne et le Gouvernement guinéen, a réalisé  un atelier durant la période du 06 au 08 juillet dernier, sur le financement des projets générateurs de revenus.

Financé par l’Union européenne et  mis en œuvre par le Fonds d’Equipement des Nations Unies (UNCDF), ce sont vingt-deux (22) projets retenus lors de l’appel à candidature lancé entre février et  avril 2021  dans le cadre de la sélection des porteurs de projets. Toutes ces propositions ont été analysées et classées par un comité de sélection selon la taille de l’investissement, la viabilité financière, le niveau de préparation et l’impact sur le développement local.

Durant ces trois jours, les échanges ont porté sur les points suivants :

  • les défis liés à l’accès au financement,
  • l’approche LFI (local finance initiative) préconisée par UNCDF,
  • la définition des concepts utiles aux entrepreneurs,
  • le cycle de développement des projets générateurs de revenus,
  • l’impact d’un projet d’entreprise sur le développement local,
  • les relations entre les banques et les porteurs de projets

Les promoteurs de startup ont eu donc l’occasion de prendre connaissance de leurs insuffisances dans la formulation de leurs projets et aussi dans le montage de leur business plan ; Il a aussi été question pour eux d’être capables d’élaborer des budgets prévisionnels cohérents à travers des cas pratiques qui ont été présentés, et d’avoir une bonne maitrise de leurs activités. Les entrepreneurs présents à cet atelier n’ont pas manqué de rappeler les difficultés qu’ils rencontrent avec les banques commerciales dans l’octroi des financements notamment dans le secteur agricole.

Pour les représentants des banques, c’était l’occasion de signifier leurs attentes, leurs exigences dans la composition des dossiers à soumettre auprès des institutions financières. Dian Baldé, Spécialiste en investissement de l’UNCDF-Guinée revient sur l’importance de cet atelier :

« Cet atelier fait suite à un appel à projet qu’on avait organisé. Les échanges de cet atelier constituent la phase initiale de l’accompagnement qu’INTEGRA propose aux porteurs de projets. Notre tâche dans ce projet est d’appuyer certaines PME et projets d’investissements de développement local qui ont une certaine taille et certains potentiels en matière d’employabilité des jeunes ou d’impact sur le développement local. La viabilité financière potentielle du projet est primordiale et est notre premier critère de choix, donc il faut que le porteur du projet puisse nous démontrer qu’une fois que son projet bénéficie de notre assistance technique, qu’il sera en mesure d’être bancable et viable ».

Virginie Touré, Promotrice de la Société Guinéenne de Développement Durable (SGDD) évoluant dans la transformation des produits alimentaires exprime sa satisfaction quant à l’organisation de cet atelier : « Le problème de financement est un véritable frein au développement des PME que nous sommes, avec le programme INTEGRA qui est une bonne opportunité pour nous entrepreneurs. Nous avons la chance d’apprendre à mieux rédiger notre business model afin d’avoir un bon financement. Grace à cette rencontre de travail, mon but est de développer le marché de l’agriculture biologique en Guinée afin que nous puissions exporter désormais nos produits bio dans la sous-région en particulier et dans le monde entier en général ». 

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Initié conjointement par le Gouvernement guinéen et l’Union européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter| Facebook |

Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook |

#INTEGRA_GUINEE | #AfricaTrustFund | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TeamEurope | #EUSolidarity | #AUEU | #UE | #GOVGN

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...