Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Instruction d’arrestation de Djanii Alpha par Charles Wright : la dominante de l’actualité sur le net (Buzz)

Quelques heures après avoir tenu des propos jugés « durs » à l’encontre du Conseil National de la Transition (CNT) sur son mur, le procureur général près la Cour d’Appel aurait instruit l’arrestation sans délai de l’artiste Djani Alpha. Plus le temps passe, plus le sujet alimente les débats sur les réseaux sociaux. D’un côté, les internautes apportent leurs jugements sur les faits qui lui ont valu cette instruction, et certains pensent que ça vise a boycotter son concert au Bataclan en France qui se pointe à l’horizon. De l’autre côté des « camarades » apportent leur solidarité en dupliquant la même publication avec leurs signatures.
« Doit-on s’inquiéter quand on dit que le CNT n’est pas une association de b..koro? En aucun cas ces propos constituent une infraction à moins que l’objectif soit de nature à saboter son événement attendu le 16 juillet à Paris au Bataclan« , s’exclame Thierno Madjou bah.
Pour Lucien Blemou : « Bilakoro » est peu orthodoxe. Son emploi par Djani, « représentant du peuple » est un excès. Dire que le parquet veut boycotter son concert est un autre excès. On était tous content quand Gnelloy fut arrêté pour injures, idem pour Korbonya etc. Donc la logique« .
Monseigneur, lui se pose la  question : « Vu la tournure de la phrase , peut-on vraiment dire qu’il a traité le CNT de « ça » »,toute chose qui amène Lucien Blemou à affirmer que, c’est peut-être le rapprochement et la comparaison ? Ou peut-être aussi la personnalité qu’il incarne ?« 
De son côté, Mamadi Condé lui affirme que : « Djanii Alfa n’a insulté personne. Sinon, en justice, il devait prouver que les personnes qualifiées de b**koro (non circoncis en malinké et en pular) le sont effectivement. Et il n’aurait pas pu apporter de preuves. Mais il doit éviter des grossièretés« .
Quant à Youssef Kaba : « Ce qu’il a dit ne devrait être défendu par personne. Le fait de l’avoir supprimé prouve que lui-même est conscient d’avoir commis un forfait.  Sur ce coup, le Parquet ne peut être reproché de quoique ce soit« .
Enfin, Bouba Bangoura rapporte : « Soyons bien d’accord qu’il ya la liberté d’expression mais oublier aussi qu’il ya des limites qu’il ne faut pas franchir car la violence c’est par seulement par les actes mais aussi par les propos déplacés, alors qu’il se regarde dans ses discours !!  Au même moment, le même message véhiculé par Djani Alpha ce week-end, continue a être dupliqué sur les différentes pages des leaders du FNDC. »
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...