Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Importation de produits pétroliers en Guinée: Une société réclame de l’argent à la SONAP pour un contrat de novembre 2021

Créée en décembre, la Société nationale des pétroles (SONAP) reçoit des réclamations d’argent d’un contrat qui aurait été signé le 5 novembre 2021. Une situation qui irrite la Direction générale de la SONAP qui renait des cendres de la Société nationale d’importation des pétroles (SONIP) et de l’Office national des pétroles (ONAP).

Selon nos informations, c’est le 10 mai dernier que Eric Agyemang, Directeur général de XF Petroleum et Engineers Limited a écrit au Directeur de la SONAP, Amadou Doumbouya. Dans ce courrier, il est demandé au patron de la SONAP d’honorer ses engagements contractuels dans le cadre de l’importation des produits pétroliers avec sa société. Un Contrat d’importation XF Petroleum/SONAP qui, selon le courrier, est signé entre le 5 novembre 2021 entre les deux entités.

« En 2021, comme l’exige la loi en matière de marché public, la SONIP qui devait assurer la charge du monopole d’importation du pétrole à compter du mois de novembre 2021, avait officiellement lancé un appel d’offres pour la fourniture de produits pétroliers (essence, gasoil, et jet A1) en République de Guinée pour deux ans (‪2021-2023‬). Le dépouillement de cette consultation s’est effectué le 5 août 2021 et avait retenu ADDAX ENERGY comme adjudicataire. La validation de cette adjudication qui devait aboutir à la signature du contrat entre SONIP et ADDAX, était en cours à la Présidence de la République, lorsque sont survenus les évènements du 05 septembre 2021. Mais en l’absence d’un contrat signé ADDAX/SONIP, et pour éviter une rupture d’approvisionnement du pays, pendant cette période charnière, le CNRD avait autorisé la signature d’un avenant prorogeant le contrat alors en vigueur entre ADDAX et les Marketers pour une période allant du 1er novembre 2021 au 30 avril 2022 (6 mois). La Société XF Petroleum n’était pas parmi la liste des traders consultés ou soumissionnaires »

Quand la SONAP a été créée le 3 décembre 2021, il n’y avait donc un seul contrat légal et officiel, qui est l’avenant N°2 du contrat d’importation ADDAX/MARKETERS signé le 18 septembre 2021. A la fin dudit contrat, la SONAP a lancé en février dernier un appel d’offre d’importations des produits pétroliers de mai 2022 à avril 2024. Et c’est la société SAHARA qui a été retenue pour approvisionner la Guinée pendant pour les deux prochaines années.

En recevant le courrier de réclamation de la société XF Petroleum et Engineers Limited, le Directeur général de la SONAP s’est dit surpris d’un tel contrat signé sans appel d’offres par le Directeur général de la SONIP, alors qu’après la prise du pouvoir par le CNRD, toutes les sociétés publiques et les régies étaient sous les contrôle des nouvelles autorités. « Aucun directeur d’une entité publique n’avait le pouvoir de signer, sans autorisation expresse du CNRD, un engagement d’une telle envergure au nom de l’Etat », a rappelé la Direction générale de la SONAP et elle se demande comment ce contrat a pu être signé et dire que ca prend effet durant la même période ou l’avenant est un cour.

La Direction Générale de la SONAP estime ce contrat de gré à gré, fait en catimini dans le but de salir la réputation des nouvelles autorités non recevable et ne le reconnaît nullement pas et compte saisir les hautes autorités des services juridiques de l’état pour traduire en justice tous ceux qui sont compromis dans ce dossier mafieux.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :