Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

FAPGAZ : Kaman Sadji rassure qu’il n’y aucune rupture de gaz, car 900 tonnes sont disponibles à Kamsar

L’approvisionnement en gaz butane en Guinée a récemment suscité des inquiétudes, mais Kaman Sadji Diallo, Directeur général du Fonds d’appui à la promotion des gaz (FAPGAZ), apporte des clarifications.

Kaman Sadji a souligné qu’il n’y a pas de rupture de gaz au sens strict, car il existe actuellement 900 tonnes de gaz disponibles dans le dépôt de Kamsar, soit l’équivalent de deux mois de consommation nationale. Le Directeur général a expliqué qu’un butanier est arrivé le 25 janvier 2024 au port CBG de Kamsar, déchargeant 900 tonnes de gaz pour Guinée Gaz : « Il n’y a pas de rupture de gaz dans le vrai sens du terme. Il y a du gaz dans le dépôt de Kamsar, il y a 900 tonnes qui sont là. Il y a un peu plus de 10 jours, nous avions annoncé l’arrivée d’un butanier avec 1550 tonnes, 800 tonnes de l’opérateur Guinée gaz et 750 tonnes de FAPGAZ comme stock de sécurité. Le bateau est arrivé et à déchargé un volume de 900 tonnes pour Guinée Gaz ».

Concernant le stock de sécurité de Fapgaz, M. Diallo a assuré que le paiement d’acompte est en cours, soulignant que ce décalage n’affecte pas la disponibilité actuelle du gaz pour la consommation nationale : « Pour ce qui est du stock de sécurité de Fapgaz, le paiement d’acompte est en cours. Ce décalage n’a aucune incidence sur la consommation du pays. »

Il a ensuite invité les opérateurs à s’approvisionner auprès de Guinée Gaz, qui dispose, selon lui, de stocks suffisants pour répondre à la demande immédiate : « Les opérateurs sont donc invités à aller s’approvisionner auprès de Guinée Gaz. Nous sommes parfaitement conscients des désagréments que pose la situation à nos concitoyens qui commencent à adhérer, massivement, à cette énergie propre ».

Le Directeur général de FAPGAZ a également souligné que des mesures sont prises par sa structure et le Ministère en charge des Hydrocarbures pour rétablir rapidement l’approvisionnement dans tous les points de vente, rassurant ainsi les citoyens sur une résolution imminente de la situation : « Fapgaz et le Ministère en charge des Hydrocarbures sont à pied d’œuvre pour que, dans les meilleurs délais, soient approvisionnés les points de ventes. Les choses devraient rentrer en ordre ces jours-ci. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...