Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Immigration : trois Guinéens atrocement tués au Ghana et aux États-Unis

Les jeunes guinéens, à la recherche du bien-être, prennent des risques qui peuvent parfois leur coûter la vie. Les derniers incidents à date qui ont été mortels pour ces migrants guinéens, se sont produits aux États-Unis et au Ghana. (Image d’archives)

Selon des informations recueillies auprès de nos compatriotes, Ribéry, un jeune orpailleur originaire de Siguiri, a été tué par Kanté, un autre jeune Guinéen originaire de Mandiana. Les faits se sont déroulés le jeudi 21 décembre dernier à Osino, une localité située à une centaine de kilomètres au nord de la capitale Accra, au Ghana.

Le jeune Kanté aurait invité son ami Ribéry, propriétaire d’une machine détectrice d’or, à se rendre vers une autre mine où l’or est obtenu en abondance. Arrivé sur les lieux, alors que Ribéry préparait sa machine, Kanté l’aurait attaqué par surprise en l’assommant d’un coup de machette à la nuque. Après le décès de Ribéry, Kanté aurait pris la machine et se serait enfui vers la ville de Kumasi, plus au nord.

N’ayant plus de nouvelles de Ribéry, les amis ont lancé une traque contre Kanté. Il a été retrouvé vendredi à Kumasi, lynché, puis ramené à Accra où il aurait indiqué aux agents enquêteurs le lieu où se trouverait le corps de Ribéry. Les enquêtes se poursuivent.

Par ailleurs aux États-Unis, deux jeunes guinéens fraîchement arrivés dans le pays en passant par le Nicaragua ont perdu la vie suite à un accident de la circulation. Ils ont été fauchés par un automobiliste le vendredi 22 décembre à Ciaro, Washington, dans l’État de Seattle, au nord-ouest du pays.

Le premier, Ousmane Diallo, est originaire de Mamou. Il est arrivé aux États-Unis il y a 3 semaines. Quant à Mamadou Diallo, originaire de Tougué, il est arrivé à Ciaro le jeudi, à la veille de son décès.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...