Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Hausse du prix du carburant : à Labé, les citoyens parlent de « provocation »

La surprise fût très grande ce mercredi 1er juin pour la quasi-totalité des citoyens de la commune urbaine de Labé après l’annonce de la hausse du prix des produits pétroliers. Une mesure qui a été annoncée tard dans la nuit mardi. Si pour certains, cela est une insulte, pour la grande majorité, le gouvernement fait dans la « provocation » en cette période de morosité économique. Et la déception semble visible sur tous les visages ce matin à Labé, a constaté sur place Guinéenews.

 

« Avec la crise politique et sociale que nous vivons pendant la transition, je ne trouve pas opportun d’augmenter le prix du carburant de la sorte. De 10 000 à 12 000 gnf. Je pense que c’est exagéré et cela n’arrange pas le climat social dans notre pays. Le CNRD a vraiment échoué et c’est une véritable déception », déplore Souleymane Barry, agent de développement local.

 

Pour Sow Madiou, le gouvernement fait dans la provocation : « avec la cherté de la vie que nous vivons depuis le début de cette transition qui ne veut pas finir, le gouvernement se permet de revoir le carburant à la hausse. C’est tout simplement une provocation ! Ce gouvernement est en train de tester la population si non 12 000gnf, c’est trop quand même. »

« Comment se fait-il que les membres du gouvernement nous annoncent que les caisses de l’Etat sont pleines et derrière, ils se faufilent en pleine nuit pour procéder à une augmentation de 20%. C’est paradoxal et ça prouve que le CNRD nous dirige à l’aveuglette, c’est une insulte. Si c’est comme ça, il ne fallait pas baisser le prix au lendemain du coup d’Etat », renchérit Mamadou Yéro Diallo.

Parlant du transport et ses impacts, Fatoumata Binta Sall s’inquiète.

 

 « A chaque fois qu’on parle d’augmentation du prix du carburant, c’est le transport qui paye les frais. Les tarifs exposent de ce côté et c’est directement le marché qui est secoué avec des augmentations inexplicables qui impactent automatiquement le panier de la ménagère. La vie va être encore plus chère », fulmine cette mère de famille. 

 

Depuis l’annonce de cette hausse du prix des produits pétroliers en Guinée, nombreux sont des stations-service qui ne servent pas et la circulation semble quelque peu fluide dans la matinée de ce mardi à Labé. 

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :