Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Habitat : les acteurs se mobilisent autour du développement de la politique nationale urbaine de Guinée

Le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire à travers la direction nationale de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme (DATU) en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour les Etablissements Humains (ONU-Habitat), a organisé ce mercredi 9 novembre dans un réceptif hôtelier à Conakry, un atelier national dédié à l’élaboration de de la politique urbaine nationale de Guinée. C’est dans le cadre de la mise en œuvre concertée du projet Sanita Villes Durabales, financé par l’Union Européenne (UE).

Dans son allocution de circonstance, Mme Gwendoline Mennetrier, coordinatrice de l’ONU-Habitat en Guinée a rappelé qu’aujourd’hui le taux de croissance urbaine annuel est d’environ 2 à 3% en Guinée. D’après elle, c’est un rythme élevé qui appelle des réponses adaptées avant d’ajouter que la population de Conakry va doubler d’ici 2040. «Nous le savons tous, la croissance rapide de la population présente toutes sortes de défis. Certains pays ont donc choisi de s’acheminer vers le développement de politiques dédiées. Aujourd’hui, ONU Habitat appuie 56 pays dans ce processus de développement de politiques urbaines nationales, dont la Guinée», a-t-elle expliqué.

Poursuivant son intervention, elle a déclaré que la finalité de toute politique urbaine nationale est de définir une vision, des principes directeurs et un ensemble de mesures multiples que le gouvernement doit mettre en place pour réaliser certaines des possibilités jugées pertinentes et juguler les problèmes découlant de la concentration de la croissance de la population et de l’activité économique.

Prenant la parole, l’ambassadrice de l’Union Européenne en Guinée, Jolita Pons a fait savoir que le domaine de l’urbanisme touche à la fois le cœur de l’action gouvernementale et aussi les conditions de vie très concrètes des populations.

À lire aussi

«L’aménagement urbain inclut d’autres sujets de première importance dans la vie quotidienne, d’une ville comme d’une région : l’assainissement et la  mobilité, les deux au cœursde l’action de l’UE en Guinée. L’assainissement urbain est un secteur principal de concentration des efforts conjoints de l’UE et de la République de Guinée dans les années 2014-2020 reconfirmé pour la période 2021-2027. La mobilité régionale sur le corridor Praia-Dakar-Abidjan, y inclus la mobilité des villes desservies comme Conakry, est une initiative phare de la programmation régionale de l’UE en Afrique de l’Ouest dans le cadre de la nouvelle «Global Gateway initiative» lancée par notre président Ursula non der Leyen en décembre 2021», a-t-elle souligné.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, Colonel Ibrahima Sory Bangoura a affirmé que parmi les cinq  résultats attendus du Projet SANITA villes Durables, un résultat est dédié à l’élaboration de la Politique Urbaine Nationale.

«La Politique Urbaine Nationale sera un document de référence pour orienter les initiatives, favoriser un développement harmonieux et faire de l’urbanisation, un levier d’un développement national intégré et durable. La Politique Urbaine Nationale définira aussi les orientations stratégiques, les rôles et les responsabilités des différents acteurs», a-t-il indiqué.

Dans la même logique, le ministre Colonel Ibrahima Sory Bangoura dira que cet atelier national de développement de la politique urbaine nationale fait suite aux huit ateliers régionaux organisés dans les différentes capitales régionales administratives de l’intérieur du pays et la zone spéciale de Conakry.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...