Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée : une étude recommande l’utilisation des TIC dans l’enseignement-apprentissage

Le système éducatif guinéen intègre-t-il de dispositifs pour un usage des outils numériques  dans les situations pédagogiques ? C’est en réponse à cette question qu’une équipe des chercheurs guinéens ont mené une étude intitulée “Tice en Guinée : usages pour des meilleures pratiques en enseignement-apprentissage et en formation”.

Ainsi, le CIRD a servi de cadre, samedi ce 21 mai 2022, à la publication de cette étude en présence du représentant du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Education, de la directrice du CIRD, Mme Safiatou Diallo, de l’ancien ministre Yéro Baldé, des chercheurs, des acteurs scolaires, etc.

Le projet part d’un constat que la formation initiale et continue des enseignants en Guinée n’intègre pas pour le moment de dispositif pour un usage des outils numériques dans les situations pédagogiques”, a indiqué Dr Ramadan Diallo, l’un membre de l’équipe des chercheurs ayant mené cette étude.

Il faut noter que cette dernière a concerné deux régions notamment Conakry et Kankan et a touché 200 élèves dans  22 établissements scolaires. L’étude a identifié également les enjeux et les défis des TICE (technologies de l’information et de la communication dans le secteur de l’Education) dans ces différents établissements.

S’exprimant sur les opportunités, les chercheurs ont noté “la pénétration des TIC dans la société, le développement accru de l’économie numérique dans divers secteurs (sauf l’éducation), et les leçons à tirer des pandémies de Covid-19 et d’Ebola sur la nécessité de l’enseignement-apprentissage à distance via les TICE”.

S’agissant des recommandations, les chercheurs conseillent au ministère de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation (MEPUA) “d’initier un programme national d’électrification des écoles à soumettre et à défendre auprès du gouvernement guinéen, l’introduction dans les référentiels de formation des modules de formation en et par les TICE, promouvoir la pédagogie active multimédia aux côtés de la pédagogie utilisée actuellement, etc”.

Pour ce qui est des dirigeants d’écoles, l’étude recommande “d’autoriser l’usage pédagogique des terminaux numériques dans l’enceinte de l’école et en classe, intégrer dans les plans de formation des activités numériques, en complément des activités pré-écrites par les instructions offertes de l’INRAP”.

Et en ce qui concerne les enseignants, les chercheurs recommandent l’amélioration de l’accès à l’information scientifique et pédagogique par l’exploitation de ressources éducatives, libres et disponibles dans l’espace virtuel, l’amélioration des méthodologies d’enseignement par la pédagogie active axée sur le média, etc.

Enfin, il faut préciser que cette étude a été conjointement menée par le Centre international de Recherche et de Documentation (CIRD) et l’Institut Supérieur de l’Enseignement à Distance (ISFAD) avec le financement de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :