Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée : la BSTP tient sa septième session du Conseil d’Administration

La Bourse de Sous-Traitance et Partenariats (BSTP) a tenu le vendredi 5 novembre 2021 à Conakry sa septième session de son Conseil d’Administration (CA), a-t-on constaté sur place.

Après plusieurs heures d’échange, le président du CA de la BSTP, Dr Guy Laurent Fondjo a rappelé que cette session était spéciale en ce sens qu’elle a permis de procéder à l’arrêté et à la probation des comptes des exercices de 2019 et de 2020. «La BSTP est une association mais, nous avons décidé en termes d’équité et de meilleures pratiques de faire certifier nos états bien que la réglementation ne le demande pas. Notre souhait est d’instaurer un véritable système de gouvernance de qualité parce que nous sommes des intermédiaires entre les acheteurs et les vendeurs. C’est pourquoi, il est important que nous soyons des exemples de gouvernance. D’où, la nécessité de faire le point de ce que nous avons accompli au cours des trois dernières années», a-t-il dit à sa sortie de la salle.

Poursuivant, Dr Fondjo a signalé que la BSTP est un acteur important en matière du contenu local dans notre pays. «Pour preuve, nous avons facilité des contrats de près de 350 milliards de francs guinéens. Aussi, plus de 120 milliards de francs guinéens de crédits ont été octroyés aux entreprises locales grâce à la BSPT. En termes de renforcement des capacités, nous avons formé près de 3 000 chefs d’entreprises et des employés des Petites et Moyennes entreprises (PME) guinéennes», a-t-il indiqué.

Dans la même logique, le patron de la BSTP a déclaré qu’une de leur mission consistera à labelliser et certifier les entreprises locales pour qu’elles puissent valablement répondre aux standards exigés par les investisseurs, notamment les compagnies minières et accéder aux différents contrats qui sont proposés.

«Ces résultats sont loin au-delà des prévisions du plan stratégique de la BSTP pour les trois (3) premières années. La Guinée doit être fière parce que nous sommes un exemple en Afrique de l’Ouest dans la gestion d’une Bourse de Sous-Traitance de Partenariats. La Société Financière Internationale (SFI) du Groupe de la Banque mondiale (BM) nous cite comme modèle, et un exemple et invite les autres pays qui veulent mettre en place la BSTP de venir s’inspirer de l’expérience guinéenne», a-t-il fait savoir.

Dans le même sillage, Dr Fondjo a fait comprendre que dans la BSTP est ouvert à tout le monde. «Notre dynamique, nous nous sommes dit d’aller vers tous ceux qui ont le potentiel et tous ceux qui veulent se lancer dans l’entreprenariat. Nous ne regardons pas si les gens sont formalisés, formés ou non, nous nous dirigeons vers tous ceux qui sont volontaires. A chaque profil, nous avons trouvé des solutions pour les amener à niveau, pour les qualifier et pour les former afin qu’ils soient parmi les acteurs qui participent à la production des services de la sous-traitance au niveau des compagnies minières», a-t-il expliqué. 

Pour terminer, il a laissé entendre que la BSTP ne s’occupe pas seulement du secteur des mines même s’il a été le secteur pilote. «C’est une BSTP qui s’occupe de tous les secteurs», a-t-il précisé. « 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...