Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée : EPA, ça branle dans le manche

Les responsables des établissements publics administratifs ne savent plus à quel saint se vouer, étant  sevrés de budget depuis plusieurs mois. De quoi affecter le bon fonctionnement de ces institutions qui dépendent entièrement des mamelles de l’Etat.

Cette privation de ressources financières devrait trouver sa justification par les mesures d’austérité que le président de la République veut imposer à son administration, à la faveur du premier mandat de la quatrième République. Comme pour dire que rien ne sera plus comme avant. Ce qui est fait en termes de gabegies financières et de malversations, est fait. Une manière pour ces EPA, rompues pour la plupart dans le vol de deniers publics, d’expier leurs péchés.

Alpha qui semble vivre les énormes gâchis financiers et humains, qui ont émaillé ses dix ans de pouvoir, a l’air de vouloir s’amender.

D’où cette politique de « fact track » où la volonté d’aller vite vers des résultats probants en matière de développement, prime dorénavant sur tout.

Ce qui commande  un assainissement de la gestion des deniers publics. Par une maîtrise des dépenses publiques et une correction des équilibres macroéconomiques.

Mais les adeptes du keynésianisme semblent ne pas trouver pour le moment leur compte dans cette politique visant à brider les dépenses. En attendant, dire que ça branle dans le manche de l’administration relève simplement d’un euphémisme.  Car c’est vraiment très très chaud.

A cette allure, les DG et SAF risquent de finir comme des rats d’église.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...