Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée : Charles Wright prend les rênes de la Justice et annonce les couleurs

Nommé le 8 juillet, Alphonse Charles Wright, le nouveau ministre de la Justice a été installé dans ses nouvelles fonctions ce mardi 12 juillet 2022 en présence de nombreux  membres du gouvernement. Dans un discours fleuve, le nouveau ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a annoncé les couleurs.

Pour l’ancien procureur général près la Cour d’appel de Conakry, qui a exprimé sa gratitude au Président Mamadi Doumbouya, la justice n’a plus droit à l’erreur. Dans le cadre de la refondation de l’Etat promue par la junte,  Charles Wright croit qu’une intensification des efforts de réforme est nécessaire dans le secteur. « Elle (la justice) doit pleinement son rôle de garant de l’autorité de l’Etat et des droits humains. Autrement dit, nous de la famille judiciaire, devons avoir toujours présent à l’esprit, que les dysfonctionnements de la justice figurent au nombre des principales causes de l’avènement, le 5 septembre 2021, du CNRD », a-t-il dit.

Les priorités

A court terme, le nouveau ministre de la Justice se fixe comme priorité la validation du projet de politique pénale du gouvernement, la signature du  texte  d’application du code de procédure pénale, la signature du texte d’application du régime juridique des établissements  pénitentiaires et statut du personnel pénitentiaire, la résolution du problème lié au paiement de la pension des magistrats mis à la retraite…Charles Wright entend également s’attaquer à la corruption au sein de l’appareil judiciaire et à la lenteur de la justice dans le traitement des dossiers. « J’ambitionne de doter le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme d’un logiciel lui permettant de s’enquérir en temps réel les actes pris par les différents services judiciaires et pénitentiaires, et de qualification juridique, pour une meilleure mise en œuvre de la politique pénale tant dans les parquets généraux que dans les parquets d’instance qui sont placés sous l’autorité du garde des sceaux… », a-t-il indiqué.

Il veut aussi renforcer les capacités de l’inspection générale  des services judiciaires, mettre en place un numéro vert contre le phénomène du viol devenu récurrent depuis plusieurs années.

« Dans le cadre du droit d’accès à la justice, j’ambitionne  de renforcer les capacités du centre de formation et de perfectionnement judiciaire pour un recrutement de 100 magistrats et greffiers pour combler et renforcer le personnel judiciaire suite à la retraite prochaine des magistrats et greffiers », a-t-il annoncé.

Comme pour dire qu’il se met déjà à la tâche, le nouveau ministre a annoncé une rencontre ce mercredi avec la famille judiciaire (magistrats, auxiliaires de justice, cadre de l’administration centrale…).

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...