Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée : accusé d’«offense au chef de l’Etat », un opposant prend plus de 3 ans de prison

Le premier Vice-maire de Matam et membre du BNP du parti du principal opposant à Alpha Condé, est reconnu coupable des faits qui lui ont été reprochés. C’est une décision de la présidente du TPI de Mafanco qui est tombée vers la fin de cette matinée du jeudi 8 juillet, a appris Guinéenews.

Ce transfuge du RPG AEC, était poursuivi par le Parquet pour « offense sur la personne du président de la République, production, diffusion et mise à la disposition d’autrui des données de nature à troubler l’ordre public, injures menaces commis par le biais d’un système informatique. »

À lire aussi

Il écope d’une peine de 3 ans quatre mois de prison ferme. En outre, il est condamné au paiement d’une amende de 30 millions de francs guinéens.  Une décision dont ses avocats ont décidé de faire appel.

Par contre, dans le second dossier dans lequel Ismaël Condé était solidairement poursuivi avec le maire de Matam, Seydouba Sacko par l’ONG Étoile émergente pour « escroquerie, entrave à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés, les concessions et l’égalité de service public et complicité », le tribunal, après examen, a estimé que les prévenus sont non-coupables des faits à eux reprochés et a ordonné purement et simplement leur acquittement.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...