Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Gel des comptes, levée des barrages, choix des cadres : les précisions du CNRD

Le ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, le Colonel Amara Camara a été ce lundi 1er novembre l’un des invités de nos confrères du groupe HADAFO médias, dans son émission ‘’Les informés’’. Plusieurs sujets ont été abordés dont le gel des comptes bancaires et la levée des barrages.

Sur la première question, le ministre Amara Camara qui avait à ses côtés la ministre de l’Information et de la Communication, affirme que le CNRD a pris en compte des situations liées aux salaires et au fonctionnement de certains services.

« Les comptes bancaires de certains dignitaires du régime passé ont été gelés mais les familles ne sont pas privées du salaire. Les investigations sont en train d’être menées et au moment venu, des communications seront faites. Aucune famille ne souffre parce que les comptes sont gelés. Il y a beaucoup de services qui ont commencé à fournir des dossiers pour le dégel de leurs comptes… », a-t-il rappelé.  

En ce qui concerne la levée des barrages, il a précisé qu’une sécurité à 100% n’existe pas. « Nous avons levé les barrages le long des routes parce qu’une évaluation sécuritaire a été faite qui a permis de déterminer le niveau de menace et de réactivité de l’outil de défense et de sécurité que nous avons ».

Interrogé sur le choix des cadres aux hautes fonctions de l’Etat, le Colonel Amara Camara dira ceci : «il y a l’aspect engagement qui rentre en ligne de compte pour le choix des personnes. Il (le colonel Doumbouya, ndlr) est très catégorique que la personne qui devait assumer la fonction d’Etat devrait l’assumer sans être susceptible d’un conflit d’intérêt de quelque nature que ce soit. Il y a également le fait de jurer sur le livre de sa croyance (Bible et Courant) de servir le peuple de Guinée. C’est une première dans la gestion au sommet de l’Etat. Il y a un principe de redevabilité par lequel nous voulons passer et il appartiendra au peuple de nous juger par rapport à ce qui a été fait… ».

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...