Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Gare routière de Mamou : pas de taxi pour les voyageurs

Ce lundi, les passagers à destination de Conakry et dans la région forestière ont vécu un calvaire pour trouver un taxi à la gare routière de Mamou.

Les conducteurs de taxi observent une grève à l’image de leurs collègues de Conakry ? Un chauffeur interrogé indique que le manque de véhicule est dû à leur regroupement dans la capitale. Plusieurs chauffeurs qui avaient voyagé à Conakry y sont bloqués depuis le lendemain de la fête de Tabaski. Ils trouvent peu de passagers pour l’intérieur du pays.
Certains chauffeurs n’entendent pas appliquer les tarifs de transport convenus entre le syndicat et le gouvernement. Le peu de chauffeurs de la place optent pour la spéculation qui se passe souvent en dehors de gare routière. Le prix du ticket de voyage Mamou-Conakry passe de 120000 à 150000gnf.
Ils sont nombreux les passagers en escale dans les stations-services qui cherchent en désespoir de cause des véhicules personnels pour voyager.
Un responsable du syndicat des transporteurs de la gare routière décline la responsabilité sur les embarcations à l’extérieur de la gare routière.  « Le passager qui s’embarque loin de la gare routière ne peut pas se plaindre de l’augmentation du transport. A l’intérieur de la gare routière , le ticket est à 100000gnf pour Conakry. Si le passager conclu avec le chauffeur à 150000, c’est son affaire » s’est-il lâché.
En attendant de trouver une solution à cette crise, les passagers sont à la merci des transporteurs.
À lire aussi
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...