Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Gaoual : l’utimatum de 72 heures accordé aux orpailleurs foulé aux pieds

Après la manifestation des orpailleurs à Kounsitel le 10 août 2021, les jeunes de cette sous-préfecture ont largement sensibilisé les orpailleurs le lendemain à quitter la ville dans 24h si non une chasse à l’homme serait engagée. Informé, le préfet Lanfia Kouyaté avait convié le maire de Kounsitel et les forces de l’ordre autour de la table le 12 août 2021.
À l’issue de cette rencontre un ultimatum de 72 heures a été accordé aux orpailleurs pour s’en aller. ce qui n’a pas été respecté par les concernés qui continuent à travailler sans être inquiétés.
Interrogé sur ce délai, le maire de Kounsitel, Cherif Diallo révèle :  « Quand le préfet nous a invités, il a dit qu’on va accorder un délai de 72 heures aux orpailleurs pour quitter la ville. S’ils récidivent, les forces de l’ordre vont les chasser pour éviter qu’il y ait une confrontation entre les mineurs et les jeunes de Kounsitel ».
Rappelé sur cet ultimatum, il a indiqué que « les forces de l’ordre ne sont mêmes pas venues pour faire respecter l’ultimatum. Les orpailleurs travaillent librement. Je n’espère pas que cet ultimatum aura un effet mais attendons de voir« .
Pour sa part, Mamadou Samba Diallo citoyen de kounsitel se dit déçu : « les autorités sont faibles. c’est pourquoi  les orpailleurs continuent encore à travailler. Nous avons arrêté d’abord de les empêcher de travailler parce que depuis qu’ils se sont manifestés les forces de l’ordre nous disent de ne pas partir là-bas si non nous allons nous bagarrer avec eux. Kounsitel n’a aucun profit dans cette exploitation. « 
Interrogé, le préfet Lanfia Kouyaté n’a pas voulu s’exprimer sur le sujet.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...