Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Forécariah: crise de véhicules pour Conakry à cause  des  congés des élèves gendarmes

La gare routière de Forécariah est envahie depuis vendredi suite aux congés des élèves gendarmes, en formation à l’école nationale de la gendarmerie de Kalia, située à 5 km de la ville, a-t-on constaté sur place.

A la gare routière de Forécariah, il y a un grand nombre d’élèves gendarmes en congés de 10 jours qui sont du 25 juin au 05 juillet cherchant à rallier leurs familles respectives, après plusieurs mois passés au centre d’instruction pour le cours d’aptitude professionnel.

Ce congé a été déclaré par le Général de corps d’armée, haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire Ibrahima Baldé, lors de son dernier passage au sein de ladite école les jours passés, nous apprend-on d’une source sécuritaire sous anonymat.

Michel Kolié élève gendarme, rencontré à la gare routière, très remonté par le manque de véhicule a laissé entendre au micro de Guineenews que: « depuis 17 heures nous sommes là pour rallier Conakry, mais très malheureusement il y a une crise de véhicules,  certains de nos amis ont payé le double transport, car certains chauffeurs voyant que la demande est supérieure à l’offre ont augmenté le prix du transport à  40 mille au lieu de 20 mille », s’est-t-il emporté.

À lire aussi

Quant à Paul Haba, élève gendarme, il conte son calvaire: « j’ai passé vendredi deux heures à la quête d’une occasion pour rallier la capitale, mais malheureusement il n’y en avait aucune. Mon ami et moi étions obligés de nous rabattre sur une moto taxi dont le transport est de 50 mille par personne pour rallier Coyah », déplore-t-il.

Le chef de ligne Coyah-Forecariah Sékouna Bangoura déplore cette crise de véhicules et rassure que les autorités syndicales sont à pied d’œuvre pour satisfaire les clients. Avant de terminer, notre interlocuteur précise que le prix officiel du transport pour rallier la capitale est de 20 mille GNF.

Il faut aussi rappeler le mauvais état de la route suite aux retards qu’a connus les travaux de reconstruction de cette voirie frontalière avec la Sierra Leone.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...