Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Foniké Mengué : « ce ne sont pas ceux qui ont fait le coup d’État qui dirigent… »

Le Coordinateur du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, a qualifié la transition, selon la façon dont elle est menée actuellement, de très malade. Il a même demandé de sauver le Conolel Mamadi Doumbouya, le Président de cette Transition « malade ».

« Aujourd’hui notre Transition est malade », dit-il dans l’émission Mirador de FIM FM ce 13 juin 2022, avant d’expliquer où se trouve le mal : «  Cette maladie s’explique par un certain nombre de choses. Le manque de cadre dialogue est un sérieux problème. Sans ce cadre de dialogue cette transition ne peut pas réussir. Le CNRD ne peut pas avoir la prétention de conduire cette Transition à lui seul. Il y a des acteurs majeurs, incontournables dans ce pays, s’ils ne sont pas associés, cette Transition ne peut pas réussir. Il faut qu’on se dise la vérité. Qu’il s’agisse des partis politiques majeurs, la société civile majeure. Aujourd’hui le FNDC est incontournable dans ce que nous sommes en train de faire».

Pour qu’on arrive à cette transition, il a fallu que certains militaires sacrifient leurs vies pour arrêter Alpha Condé et son régime. Mais pour Foniké Mengué, le FNDC s’était sacrifié avant les militaires : «Aujourd’hui les gens du CNRD peuvent dire qu’ils sont allés à la mort, mais ils ont déjà trouvé le FNDC à la morgue. Il se trouve qu’on a enterré beaucoup de nos camarades. On a demandé justice pour eux, jusqu’à présent il n’y a pas eu de suite ».

Plus loin, il affirme que ce ne sont pas ceux qui ont déposé Alpha Condé qui dirigent la Guinée : « Quand on voit la façon dont les choses sont en train de se dérouler, la vidéo qu’on a vue circuler hier prouve à suffisance que ce ne sont pas ceux qui ont fait le coup d’Etat qui gèrent le pays. Donc ceux qui ont fait le coup d’Etat ont été mis à l’écart. »

Le leader du FNDC accuse certains responsables du CRND de se livrer à des détournements de deniers publics : « La partie militaire du CNRD est en train de voler notre argent. Qu’ils soient visibles ou non, nous avons des informations qu’ils sont en train de prendre l’argent du contribuable guinéen. C’est inconcevable pour nous qu’ils disent qu’ils vont assainir la gestion publique pendant que non seulement ils n’ont pas déclaré leurs biens, mais aussi ils sont en train de prendre notre argent. »

Il a ensuite demandé de sauver le Colonel Doumbouya, car il serait mal entouré : « Il faut sauver le Colonel. Et la seule chose qui peut le sauver c’est le cadre du dialogue. Il est pris en otage. […] Il ne doit pas faire plus de 24 mois. Vous savez, ceux qui sont à côté ne vont pas lui dire la vérité. C’est comme ça qu’on conseillait Alpha Condé quand on a vu les premières velléités de 3e mandat. On ne souhaite pas que le Colonel échoue. Il est entré dans l’Histoire, nous voulons qu’y demeure. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :