Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Fonction publique : le ministre Yombouno veut reformer un décret vieux de 57 ans

 Le ministre du Travail et de la Fonction Publique, Julien Yombouno a procédé ce jeudi 5 juillet au lancement officiel des travaux d’élaboration du répertoire des Emplois et des Compétences à Conakry. C’était en présence des ministres de l’Agriculture et des Pêches ainsi que de plusieurs cadres du département de la Fonction Publique.

Dans son allocution de circonstance, le Directeur national de la réforme administrative, Moussa Kéita, a rappelé qu’il y a plus de cinq décennies que la gestion des ressources humaines de la fonction publique est régie par un et unique outil qu’est le Décret 146 du 04 Juin 1965, portant statut particulier des divers cadres uniques. Un document, a-t-il souligné, qui répertorie tous les emplois devant être exercés dans l’administration publique.

 D’après Moussa Keita, ‘’ce répertoire servira non seulement d’outil de référence pour les différents services publics et employeurs mais aussi et surtout, d’indicateur pour les écoles et instituts de formation afin d’adapter leur cursus aux besoins de l’administration publique.’’

Avant de procéder au lancement des travaux, le ministre du Travail et de la Fonction Publique, a tenu, pour sa part, à rappeler dans son discours que ‘’les actions de réformes engagées par les nouvelles autorités, à sa tête, le président de la transition, dans le cadre de son vaste programme de refondation, visent en particulier à rendre la fonction publique guinéenne plus ouverte, plus professionnelle et plus performante, animée par des agents publics motivés et compétentes.’’

Pour atteindre cet objectif, un certain nombre de conditions doit être créé. Parmi lesquelles il y a l’harmonisation du cadre juridique, institutionnel et organisationnel ainsi que des outils modernes de gestion des ressources humaines, a précisé le ministre de la Fonction Publique.

Adopté et signé en juin 1965 et seul outil qui permet de décrire les emplois de la Fonction Publique, le ministre Yombouno a déploré le fait que cet outil juridique n’ait connu aucune actualisation depuis 1965 dans les programmes du système éducatif et la diversification des missions de l’Administration guinéenne. C’est la raison pour laquelle le ministre de la Fonction Publique exhorte de prendre en compte de façon impérieuse les nouveaux profils et les hiérarchies correspondantes.

 Ne répondant plus aux enjeux de la professionnalisation de la fonction publique et la gestion prévisionnelle des agents publics, le ministre Yombouno a ainsi insisté sur la nécessité d’élaborer le répertoire des emplois et des compétences qui aura pour corollaire la révision du Décret 146 ce qui permettra :

– A l’Etat, la valorisation des ressources humaines dont il dispose afin de garantir une gestion saine du recrutement, de la formation, de l’évaluation et de la mobilité du personnel ;

-Aux agents, de connaître les métiers et les emplois exercés au sein de l’Administration en vue de bâtir leur projet professionnel ;

-Aux citoyens, d’y trouver des éléments d’information sur les métiers et les emplois de l’Administration Publique de manière à appréhender leur grande diversité.

 En tout cas, le ministre du Travail, de la Fonction Publique, fonde un immense espoir dans l’élaboration du répertoire des emplois et des compétences afin d’apporter ‘’une plus-value indispensable dans le cadre de la prise des décisions de recrutement ou d’affectation afin de valoriser le travail des agents, optimiser les ressources humaines et ouvrir de nouvelles possibilités d’évolution pour les fonctionnaires.’’

Lire vidéo:

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...