Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Fin de la réunion du Comité interministériel Guinée-Mali  sur le projet du barrage de Fomi à Kankan : voici les six grandes recommandations

La salle de conférence du gouvernorat de Kankan a abrité les 28 et 29 octobre 2022, la 7ème Réunion du Comité interministériel de coordination Guinée-Mali sur les avancements dans le cadre de la mise en œuvre du projet de construction du barrage hydroélectrique de Fomi.

C’était sous la présidence du ministre guinéen de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures, Aly Saïdou Soumah en présence de son homologue de la république sœur du Mali, Lamine Seydou Traoré et du secrétaire Exécutif du Bassin du fleuve Niger, Abderahim Bireme Hamid.

Cette 7ème réunion du comité interministériel qui s’est ténu dans le Nabaya  en visioconférence avec les partenaires techniques de l’entreprise chinoise Yellox China Consulting en charge des travaux, a permis aux deux pays de poursuivre le dialogue et d’assurer le suivi de la mise en œuvre de l’aménagement de cet ambitieux projet de Fomi, à savoir un barrage hydro électrique avec une puissance de 90W  situé dans la région de la Haute Guinée.

Les travaux qui ont duré 48 heures ont pris, ce samedi par une série d’engagements pris de part et d’autre par les deux parties. Au nombre six (6), ces résolutions stipulent ce qui suit selon le rapport final de la séance :

Primo, la Guinée  s’engage à poursuivre le processus de mise en place de financement du projet en collaboration avec le Mali.

Secundo, la Guinée s’engage à inscrire ce projet de barrage à but multiple de FOMI dans les projets prioritaires de l’accord cadre sino-guinéen.

À lire aussi

Terso, la Guinée s’engage à prendre des dispositions nécessaires pour l’obtention de l’avis de non objection auprès de la BAD afin d’accélérer les études complémentaires.

Quarto, le Mali s’engage à participer au financement du projet proportionnellement à la clé de répartition suite aux études de partage de coûts et de bénéfices.

Quinto, les deux Etats s’engagent à organiser une session extraordinaires au plus tard début décembre 2022,  sur :

  1. a)  L’état de mobilisation des ressources financières notamment les 15 %, contre partie des deux Etats.
  2. b) L’État d’évolution de l’accord cadre 85% entre la Chine et la Guinée.
  3. c)  L’état d’avancement du financement des études complémentaires financées par la BAD.

 Sexto les deux Etats s’engagent à entreprendre une mission conjointe de haut niveau pour un plaidoyer en Chine afin de relancer le projet.

Par ailleurs, les deux ministres en charge de l’Énergie et de l’Eau des Républiques du Mali et de la Guinée se sont dits satisfaits au sortir de cette 7ème Réunion et ont réaffirmé toute leur détermination à réaliser ce barrage de FOMI comme ouvrage d’intérêt commun pour les deux pays.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...