Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Fièvre Marburg à Guéckédou :  un décès et 160 contacts identifiés et suivis (DRS)

C’est désormais confirmé par l’institut pasteur de Dakar. La fièvre Marburg existe bel et bien dans la préfecture de Gueckédou, plus précisément dans le district de Tèmessadou M’Boket. Telles sont les conclusions auxquelles sont parvenus les laboratoires épidémiologiques et viraux de Guéckédou et de Conakry à la l’issue des analyses des prélèvements effectués sur le corps d’un père de famille décédé le 2 août dernier dans le village de Tèmessadou M’Boket.

Interrogé sur la situation de cette nouvelle maladie virale ce mardi 10 août, le directeur régional de la santé de N’Zérékoré, Dr Adama Kaba a indiqué qu’il y a actuellement 160 personnes contacts identifiées et suivies.

La région forestière, à peine débarrassé de la maladie à virus Ebola, est désormais en proie à une nouvelle maladie virale. Il s’agit du virus Marburg. Une fièvre hémorragique confirmée par l’institut Pasteur de Dakar après plusieurs testes avérés positifs en Guinée.

« Le seul cas confirmé est le patient qui est décédé et qui a été testé positif. Donc, c’est un cas pratiquement isolé pour le moment. On a mené des recherches et on n’a trouvé aucun cas. On a listé 160 contacts que nous sommes en train de suivre pendant 21 jours », a expliqué Dr Adama Kaba, DRS de N’Zérékoré.

À lire aussi

Contrairement à certaines informations selon laquelle le district de Témessadou M’Boket est placé en quarantaine, DRS précise : « on ne met pas un village en quarantaine. Nous ne sommes pas arrivés là encore. Mais nous avons listé les personnes contacts. Et nous n’avons trouvé aucun cas suspect. »

Parlant du cas de l’épouse de l’homme décédé de la maladie Marburg que certaines informations donnaient en fuite, Dr Kaba affirme que celle-ci est bel et bien dans son village. « C’est vrai que nous l’avons localisée et certainement si Dieu le veut bien, nous allons la retrouver », a rassuré le Directeur Régional de la Santé de N’Zérékoré.

Il invite tout de même la population de la région forestière au respect des mesures barrières pour venir rapidement à bout des épidémies.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...