Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Fermeture d’une société minière à Siguiri: au-delà du manque de respect, le ministère des Mines révèle d’autres manquements graves

Au-delà du manque de respect à l’encontre de la mission du ministère des Mines, d’autres manquements ont accéléré l’arrêt des opérations de la société GGE à Siguiri. En effet, la non tenue de la réunion de concertation entre la délégation du ministère des Mines et de la Géologie fait partie de ces manquements invoqués par le Département.
Selon une lettre du ministère des Mines adressée à la direction générale de Guinée Gold Exploration (GGE) en date du 10 juillet 2022, il a été noté les manquements suivants « la violation du code minier sur l’occupation des postes de directeur général et directeur des opérations par des étrangers, le manque de transparence sur la quantité d’or produite dans l’usine, la mauvaise cohabitation avec les communautés locales, la reticence envers la mission de visite pour mieux comprendre les opérations, la non visibilité du poste de directeur des ressources humaines qui doit être occupé par un Guinéen.
Ainsi, un membre de la mission de contrôle, contacté par Guineenews et qui a voulu garder son anonymat a déclaré que « le ministre était venu pour discuter avec la direction générale de la GGE, pour trouver une solution dont le rapport a été fourni depuis le 10 juillet. Mais le manque de respect du directeur de ladite société aurifère a précipité les choses. Sinon, les opérations n’allaient pas être arrêtées car la lettre est venue depuis le 11 juillet, il était question d’aller rencontrer la société pour d’éventuelles solutions à ces points. Mais le comportement du directeur Général Vingus n’a pas plu au ministre et à sa délégation. »
En attendant, l’arrêt des opérations de la société suscite assez d’inquiétudes dans la cité car plus de mille employés directs et indirects travaillent dans cette société aurifère chinoise.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...