Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Faranah : une pénurie de carburant sévit dans la ville

Depuis le jour de la fête de Tabaski 2021, les citoyens de Faranah sont confrontés à une pénurie d’essence. La plupart des stations-services sont à sec, a-t-on constaté. Aujourd’hui, au marché noir, un litre d’essence se négocie entre 11 000 GNF et 13 000 GNF. Conséquence, la pénurie a entraîné la flambée des prix et a impacté négativement les activités économiques.

Dans les stations, les propriétaires d’engins et vendeurs d’essence au marché noir passent toute la journée à faire des va-et-vient pour se procurer de cette denrée devenue rare.

Interrogé sur les causes du manque d’essence dans les stations, l’inspecteur préfectoral de l’Office des pétroles, Moustapha Koulibaly, a indiqué que : “La première cause est due à l’arrivée massive des citoyens pour la célébration de la fête de Tabaski à Faranah. La consommation habituelle de la préfecture de Faranah a été dépassée. La deuxième cause est l’habitude que que les citoyens de Faranah ont  en prenant du carburant et emmagasiner dans des bidons pour créer ensuite la spéculation. Il y a aussi que la distance entre Faranah et Conakry est très longue et l‘état de la route n’est pas bon. Donc, le délai de cheminement des camions citernes de Conakryà Faranah fait défaut”.

Face à cette situation, les activités de nombreux citoyens sont affectées. Ils se demandent à quel saint se vouer. Lamine Diarra, un enseignant rencontré dans une station-service, témoigne : “Sans le carburant rien ne bouge. Nous avons des motos à la maison, des moteurs, et des réfrigérateurs. Nous sommes venus à la recherche du carburant pour alimenter ces choseslà. Si on n’a pas le carburant, cela peut jouer sur notre économie”.

Ce n’est pas la première fois que la ville de Faranah connaît une penurie pareille. L’on se rappelle qu’au lendeman de la fête de Ramadan, la ville de Sékou Touré, premier président de la république de Guinée, avait vecu une situation similaire.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...