Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Faranah : un incendie ravage plusieurs cases et leurs contenus dans le district de Soungbaya

Un incendie qui s’est déclaré le 22 juin dernier, dans la sous-préfecture de Soungbanya, située à 65 kilomètres de Faranah, a causé des dégâts, consumant plusieurs cases et leurs contenus. Une situation qui a causé la psychose dans les rangs des victimes de ces feux provoqués par un foyer.

Jointe par téléphone, l’une des victimes, Kouta  Camara, témoigne des circonstances de cet incendie : << c’est ce mercredi vers 18 heures qu’un vent violent a frappé notre district. Un incendie causé semble-t-il par une femme du village, qui venait de finir de griller des arachides, dont elle a jeté le feu derrière leur concession, qui se serait ensuite propagé. C’est ainsi que la tornade a traîné le feu vers les cases. Vingt deux cases, une moto, huit sacs d’arachide, sept sacs de grains de néré, plusieurs sacs d’arachide et du riz et un montant d’argent de plus de dix millions ainsi que des vêtements et le contenu de toutes ces cases ont été réduits en cendre. Pour le moment, c’est ce qu’on a pu recenser, parce qu’au moment où il y a eu incendie, la majorité des propriétaires des cases étaient dans leurs champs. Il nous faut un temps pour faire l’inventaire de tous ces dégâts. Nous lançons un SOS à l’endroit des autorités et aux personnes de bonne volonté, afin de nous venir en aide, parce que nous avons tout perdu>>, a-t-elle déploré.
De son côté, le maire de la commune rurale de la sous-préfecture de Passaya, Souleymane Yalla Camara confirme l’information : << exactement, cet incendie s’est déclaré dans ce district. Les dégâts sont énormes, surtout quand on sait que les victimes sont actuellement sans abri. Présentement, on ne trouve plus de pailles en brousse et les victimes sont exposées aux intempéries de la saison. Pour le moment, j’ai ordonné à l’agent de la Croix-Rouge de faire l’inventaire, afin qu’on ait une idée sur le nombre de dégâts>>, a indiqué le sous-préfet pour sa part.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...