Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Face aux déluges de questions des avocats de la défense, Toumba s’emporte mais ne craque pas

La comparution de l’ancien aide de camp de l’ancien président Moussa Dadis Camara se poursuivait ce mercredi 26 octobre devant le tribunal criminel délocalisé de Dixinn. A la faveur de cette partie, le commandant Aboubacar Toumba Diakité a tenté de répondre aux questions des avocats de ses codétenus. Un exercice qui a été très tendu entre l’accusé Toumba et les autres avocats de la défense.

Face aux interrogatoires en série et quelque peu provocateurs des avocats, l’accusé Toumba perdra à des moments la grande sérénité qui l’a caractérisé depuis qu’il a commencé à comparaitre.

Sur le contenu des dépositions de certains témoins notamment ceux de Tibou Kamara, Mouctar Diallo, Jean-Marie Doré ainsi que celui du rapport de la CPI que ne cessait de citer, par exemple, Me. Emmanuel Bamba, avocat de Blaise Goumou, l’ex aide de camp de Dadis s’emporta et opposa aux questions des avocats le refus de répondre et la négation.

Récusant le rapport de la commission d’enquête de la CPI, Toumba a émis le souhait de ne tenir en compte que ses déclarations consignées dans les PV qui ont été produits par les enquêteurs guinéens et qui ont été transmis au tribunal.

Devant cette posture de l’accusé Toumba Diakité, Me Emmanuel Bamba se fondant sur les dispositions de l’article 422 du code de procédure pénal, a formulé une demande de comparution des témoins. En l’occurrence Mouctar Diallo, le général Sékouba Konaté, Cellou Dalein Diallo, Bah Oury, Lounceny Fall, Tibou Kamara, Sidya Touré.

Une requête que le président du tribunal a promis d’apprécier au moment opportun avant de renvoyer l’audience au 31 octobre pour la suite des débats.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...