Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Face au rouleau compresseur des magistrats, le ministre Alain nomme les chefs de greffe et greffiers

Longtemps réclamée par les magistrats à travers l’association des magistrats de Guinée (AMG), la nomination des 215 chefs de greffe et greffiers des Cours et Tribunaux du pays vient d’être actée. Signé depuis ce 1er juillet par délégation par la Secrétaire générale, Irène Marie Hadjimalis -le ministre étant en déplacement à l’étranger- cet acte met ainsi un terme à un bras de fer qui n’avait que trop duré entre le ministre de la Justice et l’AMG. Pas plus tard qu’hier, le président des magistrats, lors d’une sortie médiatique, dénonçait vertement cette situation.  «La Cour d’appel de Conakry a une dizaine de chambres servies par seulement quatre greffiers. Alors que chaque chambre aurait dû en avoir deux ou tout au moins un greffier. Depuis le temps qu’il (parlant du ministre Alain Moriba Koné, ndlr) occupe ses fonctions, il y a plus de six mois, il n’a pas procédé à la nomination des nouveaux greffiers malgré les demandes récurrentes qui lui sont adressées. D’ailleurs, pendant qu’un nombre important de greffiers attendent d’être affectés, monsieur le ministre a extirpé… une seule personne pour l’affecter sans expérience aucune, dans une Cour qui n’a besoin que de greffiers expérimentés’’, décrivait ainsi le président de l’AMG, Mohamed Diawara parlant de la situation des greffiers dans le pays.

Lire ci-dessous la copie de cet arrêté portant nomination de ces 215 chefs de greffe et greffiers.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...