Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Environnement : les forêts classées de Labé menacées par des actions anthropiques (état des lieux) 

Avec un total de huit (8) forêts classées réparties entre 7 communes rurales et la commune urbaine, la préfecture de Labé assiste impuissamment à la destruction progressive de son espace vert qui était jusque-là une référence en moyenne Guinée. Une situation causée selon les soldats de l’environnement par l’explosion démographique, a appris la rédaction locale de votre quotidien électronique Guinéenews.

« Les forêts classées sont au nombre de 8 au niveau de la préfecture de Labé répartis entre les sous-préfectures de Dara-Labé, la commune urbaine de Labé, Dalein, Tountouroun, Noussy, Kouramangui, Popodara et Diari. Voilà les sous-préfectures qui abritent les forêts classées au niveau de la préfecture de Labé. Quand nous prenons la sous-préfecture de Dalein, c’est la forêt classée de haute Combat ; quand nous prenons la sous-préfecture de Tountouroun, c’est la forêt classée de Horée Dimma. Au niveau de la sous-préfecture de Noussy, c’est la forêt classée de Galy. A ce niveau je donne une précision, c’est une forêt qui se trouve à cheval entre deux préfectures. La préfecture de Dalaba et la préfecture de Labé. Donc, la plus grande superficie se trouve au niveau de la préfecture de Dalaba ; mais il y a une partie à peu près de 400 hectares qui se trouve au niveau de la préfecture de Labé » entame Diao Diallo, le chef de la section préfectorale des eaux et forêts de Labé.

Et de poursuivre : « ensuite il y a Dara- Labé dont la forêt classée porte le nom de la sous-préfecture même, c’est-à-dire forêt classée de Dara-Labé. Au niveau de la commune urbaine, ici il y a la forêt classée de Thiallakoun. En plus il y a la forêt classée de Saala, dans la sous-préfecture de Diari et la forêt classée de Serima au niveau de la sous-préfecture de Popodara. Maintenant au niveau de la sous-préfecture de Kouramangui, il y a la forêt classée de Ley Bilel. Voilà les forêts classées qui sont au niveau de la préfecture de Labé », enchaîne-t-il par rapport aux statistiques de forêt classée existant à Labé.

Pour ce qui est de l’état des lieux, Diao Diallo est on ne peut plus clair. : « Pour ne pas vous mentir, les forêts classées se portent plus ou moins bien ; plus ou moins bien parce que la plupart d’entre elles sont entamées par des actions anthropiques. C’est un cas général, parce que ce sont des forêts classées qui datent du temps colonial, avant même ma naissance, c’est-à-dire de 1948, 50, 51,… Donc, au moment de ce classement là, la population riveraine n’était pas si importante. Aujourd’hui il y a eu une explosion démographique dont les conséquences sont directement ressenties au niveau des forêts classées. Donc, c’est des forêts classées toutes entamées », reconnaît le patron des soldats de l’environnement.

Ainsi, notre interlocuteur tente de situer la forêt la plus impactée par ces actions : « je peux donner la forêt classée de Thiallakoun. Mais ça se justifie par sa position géographique car c’est une forêt classée qui se trouve maintenant presque dans la commune urbaine de Labé. Donc, si la commune urbaine était une population raisonnable au moment de son classement, actuellement il y a une explosion démographique. Donc, c’est l’une des forêts qui est entamée par des actions anthropiques. Donc, plus la forêt est proche du centre urbain, plus elle est entamée « , précise-t-il.

Par ailleurs, celle de Dara-Labé semble être la mieux entretenue selon Diao Diallo. « La forêt qui se porte mieux de nos jours, c’est la forêt classée de Dara-Labé. C’est l’une des meilleures forêts qui est moins impactée dans la préfecture. Après Dara-Labé, du point de vue classement, vient la forêt de Ley – bilel, ensuite la forêt classée de Sérima qui, malgré l’impact de la carrière de sable reste une grande forêt. Mais celle de Dara-Labé reste la meilleure », insiste-t-il.

Et il faut signaler que la menace qui pèse sur ces forêts est directement ressentie au niveau de la faune, d’où la disparition de plusieurs espèces animales au niveau de la préfecture de Labé.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...