Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Enseignement technique : Dr Youssouf Boundou installé, le ministre Bacar lui parle des défis qui les attendent tous.

Dr Youssouf Boundou Sylla a été installé ce vendredi 26 novembre 2021 dans ses fonctions de Secrétaire général du ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Il remplace à ce poste, Michel Koivogui, qui occupait ce poste depuis 2016.

Dans son intervention, Michel Koivogui a demandé à tous les cadres du département d’accompagner le Secrétaire général et le ministre Alpha Bacar Barry dans l’accomplissement de leurs missions.

Dr Youssouf Bondou Sylla s’est engagé à relever les nombreux défis en face de lui : « Compte tenu des ambitions de notre pays de devenir une nation exemplaire dans la sous-région et dans le monde, il nous faut qualifier et valoriser l’enseignement technique et professionnel dont l’importance n’est plus à démontrer pour la lutte contre le chômage, la construction et le développement socioéconomique de notre pays. Nous sommes donc résolus à relever les défis les plus importants dans ce domaine pour répondre aux attentes des autorités et la population. Je m’investirai activement dans l’accomplissement des [priorités du département] conformément à la lettre de mission du premier ministre, la vision du CNRD et celle du président de la République.»

Le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Alpha Bacar Barry, a présenté au nouveau Secrétaire général du département la situation qu’il a trouvée et qu’il va falloir corriger : « [Je voudrais] dire à mon cher ami et frère, Dr Sylla, que la situation de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle n’est pas si reluisante qu’on le croit. Nous sommes les orphelins d’un système à la traîne dans un  grand besoin de reconstitution et de refondation. Notre secteur est oublié. Il faut le mettre à la lumière pour que tout le monde puisse comprendre que la Guinée ne se construira pas sans les ouvriers de qualité, sans les enfants de qualité, sans une réinsertion socioprofessionnelle de ses enfants. La Guinée ne se développera pas si nous n’avons pas une main d’œuvre qualifiée, si nous n’avons pas une force de travail capable de prendre en charge notre économie réelle, surtout la production nationale. Nous avons des écoles sans programme. Nous avons des écoles qui ont des programmes mais qui n’ont pas d’infrastructures, donc qui n’ont pas de salles de classe. Nous avons vu des écoles qui accordent une très petite place à l’hygiène et à la salubrité dans laquelle les enfants devraient pouvoir évoluer. Nous avons des écoles qui ne connaissent pas le digital, qui n’ont jamais eu du contenu digital. Nous avons des écoles qui sont mal gérées, très mal gérées. Nous avons des écoles vétustes qu’il faut réhabiliter. Nous avons un système éducatif où des hommes et des femmes sont employés pendant les 30 et 40 dernières années à travailler très dur, à travailler des fois sans rémunération et qui ont aujourd’hui l’âge d’aller à la retraite. Et nous avons donc l’obligation de reconstituer la relève et de qualifier la démarche de formation. »

Dr Youssouf Boundou Sylla, jusque-là coordinateur de la Rédaction de Guinéenews, a été nommé le 25 novembre par le président de la Transition, le colonel Mamadi Doumbouya. Ce dernier, faut-il le rappeler, est arrivé au pouvoir le 5 septembre 2021 après avoir déposé Alpha Condé qui  s’’était octroyé un 3èmemandat très contesté.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...