Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Enseignement supérieur : la ministre Dr Diaka Sidibé  visite les instituts pour s’enquérir de la réalité

Dans le but de s’enquérir de la réalité dans les instituts d’enseignement supérieur, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation s’est rendue, ce mercredi 12 janvier 2022,  à l’Institut supérieur de l’information et de la Communication de Kountia.

Selon elle, cette visite est une instruction du chef de l’Etat, le colonel Mamadi Doumbouya qui a la ferme volonté d’améliorer la qualité de l’enseignement supérieur en Guinée.

A l’image d’autres instituts visités, l’ISIC de Kountia manque d’outils de travail. Il ne dispose pas  d’assez de de caméras, d’ordinateurs et d’équipements d’infographie.

Nous avons un seul bus au sein de notre Institut. Ce qui ne facilite pas les déplacements. Ensuite, à l’ISIC de Kountia, il y a des cours qu’on suit qui se retrouvent sur le net. Nous avons également besoin de connexion Internet”, a souligné la présidente de la commission scientifique et culturelle de Kountia, Martine Tewa Fanta MILLIMONO.

A ces nombreux problèmes, il y a ceux liés aux infrastructures. Ce n’est pas une particularité de ce temple du savoir. C’est une réalité presque commune à la plupart des instituts d’enseignement supérieur. A en croire la Directrice Générale, Pr Djenabou Barry : “l’ISIC de Koutia est devenu petit par rapport à son effectif. Ce qui justifie aujourd’hui la mise en valeur de notre  de notre site de Wonkifong”.

Pour sa part, la ministre de l’Enseignement supérieur, Dr Diaka Sidibé, a rassuré les responsables des instituts de la volonté de son département d’offrir un enseignement de qualité avec des offres de formation de qualité  plus compétitive.

L’attractivité des institutions d’enseignement, ce n’est pas que l’Enseignement supérieur. C’est aussi le cadre de vie. Ce sont les salles de classe, les centres informatiques, les amphithéâtres, les salles de spectacles pour certaines institutions. Le département est là pour accompagner toutes ces actions  afin que l’on puisse sortir le système de l’enseignement supérieur de l’ornière”, dira-t-elle enfin.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...