Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Education : Les enseignants rencontrent le DPE pour leurs primes d’incitation

Les encadreurs des écoles élémentaires et secondaires de la préfecture de Kérouané ont investi ce lundi 1er février 2021, les locaux de la direction préfectorale de l’éducation de la localité pour interpeller le département. Ils entendaient exprimer leur ras-le-bol suite à leur « marginalisation » dans l’obtention des primes d’incitation.

Alors que l’Etat guinéen avait décidé, après l’audit au niveau de l’enseignement pré-universitaire de payer des primes aux enseignants et autres encadreurs en situation de classe.

Au nombre d’une cinquantaine, ces enseignants venus des sept sous-préfectures et de la commune urbaine ont adressé une requête verbale à Mamady Camara, le directeur préfectoral de l’éducation de Kérouané.

Le porte-parole des enseignants encadreurs, Fanga Kourouma, a prévenu : « si souvent, nous avons l’habitude de venir ici au bureau, pour acquérir l’information ou la formation, cette fois-ci, nous sommes venus pour que vous (DPE) redoubliez d’efforts pour nous rétablir dans notre droit. On dit que ventre affamé n’a point d’oreilles. Nous sommes venus aujourd’hui pour exprimer notre désagrément. Nous sommes dans l’impasse depuis un an. Chaque jour, on nous demande de remonter les numéros matricules qu’ils vont les (primes) balancer, remplissez les fiches. Nous avons tout fait, mais Nous sommes angoissés. C’est pourquoi nous sommes venus vers vous pour attirer votre attention particulière et nous croyons que notre requête, que nous venons de vous adresser verbalement, arrivera bien au destinataire. »

Par ailleurs, Mamady Camara, le directeur préfectoral de l’éducation, a sensibilisé les enseignants afin qu’ils puissent éviter les perturbations dans les établissements scolaires de la préfecture avant de promettre que leur requête arrivera à son destinataire bien qu’elle soit verbale.

« Nous sommes en train de déployer de gros efforts mais si ça n’aboutit pas, on ne peut pas dire que le travail est achevé. Le ministre nous a envoyés tout dernièrement une correspondance à travers le directeur national de ressources humaines », dira-t-il.

 Poursuivant, M. Camara a indiqué que ce dernier a demandé de « remonter à la division des ressources humaines du MENA, la liste des enseignants omis dans le paiement des primes d’incitation conformément au plus tard le mercredi 3 février 2021. Si vous êtes peinés, nous nous sommes plus peinés que vous parce qu’aujourd’hui ».

Désormais, il reste à savoir si le langage du DPE sera entendu.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...