Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Education : l’ANSUTEN offre des kits informatiques aux lauréats des examens nationaux

Des kits informatiques ont été remis ce vendredi 30 septembre aux lauréats des examens nationaux session 2022. C’est une initiative de l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications et du Numérique (ANSUTEN). La cérémonie de remise s’est déroulée au siège de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT), sis à Koloma dans la commune de Ratoma.

Dans son discours de bienvenue, le Directeur général de l’ANSUTEN, Mamady Doumbouya a rappelé que son institution a pour mission la mise en œuvre des politiques, stratégies, programmes et projets en matière de service universel, de recherche et de formation, dans le domaine des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication en République de Guinée.

En d’autres termes, il a indiqué que l’ANSUTEN travaille pour que toutes les couches de la population aient accès au service des télécommunications de base quel que soit leur revenu et leur position géographique.

« C’est en cela que le mot service universel prend tout son sens. C’est une œuvre de solidarité numérique et sociale, dont la mise en application demande la détermination et l’abnégation à servir ceux qui n’ont pas les moyens d’accéder aux services de télécommunications », a-t-il expliqué.

Dans le même sillage, le patron de l’ANSUTEN, Mamady Doumbouya a fait savoir que la mise en œuvre du service universel a été annoncée depuis 2005, mais qu’elle a toujours tardé à être réalisée.

« Il a fallu la clairvoyance, la volonté politique du CNRD et du gouvernement, en leur tête le Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, pour créer cette institution. Cette clairvoyance vise à lutter contre la fracture numérique qui se trouve dans notre pays afin de promouvoir un développement inclusif de notre nation », a-t-il fait savoir.

Plus loin, M. Doumbouya a affirmé que les derniers examens nationaux sont marqués par des résultats peu encourageants. D’après lui, cette situation interpelle tout le monde surtout, les décideurs publics.

« Aujourd’hui, il s’agit d’offrir des kits informatiques (ordinateurs ou tablettes) aux 117 lauréats session 2022. Hier, avant leur départ, les trois meilleurs du baccalauréat dans chaque option ont déjà été félicités. C’est le tour des premiers des examens du CEP et BEPC de zone spéciale de Conakry et les quatre lauréats des filières numérique de l’enseignement technique professionnel que nous accueillons en stage. Dans l’esprit d’équité cher au Président de la République, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, nous irons féliciter dans les différentes régions les lauréats de l’intérieur du pays », a-t-il annoncé.

Poursuivant, il a par ailleurs souligné qu’au-delà des outils informatiques que l’ANSUTEN offre aujourd’hui aux lauréats, elle œuvre à la création d’une plateforme d’apprentissage en ligne ou e-learning dénommée « E-lönny » à destination des apprenants Guinéens, surtout ceux en classe d’examen.

« Le contenu est développé en partenariat avec l’ONG KHARAN qui a lancé l’initiative « Objectif BAC 224 ». Cette plateforme a pour but d’offrir aux apprenants, un outil d’apprentissage axé sur le numérique, leur permettant d’avoir accès à des contenus pédagogiques modernes afin de rehausser le taux de réussite aux examens nationaux », a-t-il signalé.

Dans son allocution de circonstance, la ministre de l’Information et de la Communication, Aminata Kaba, qui représentait son homologue des Postes, de Télécommunications et de l’Economie Numérique, Ousmane Gaoual Diallo en cette cérémonie,   a laissé entendre que la requalification est le fondement d’une éducation de qualité à l’air de la révolution numérique, nécessite de prendre des engagements forts et soutenus de toutes les parties prenantes du système éducatif notamment gouvernement, les ministres en charge de l’éducation et les partenaires techniques et financiers.

« Il est urgent de trouver des solutions adaptées pour l’avenir de notre pays. L’objectif qui sous-entend cette remise des outils informatiques, est d’encourager les meilleurs, de créer une émulation pour permettre à cette jeune génération, de profiter les avantages de la technologie pour parfaire leur formation », a-t-elle laissé comprendre.

Pour sa part, Guillaume Hawing, ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a déclaré que récompenser les meilleurs est une grande fête pour lui parce qu’il s’agit, selon lui, à magnifier, à perpétuer et à encourager le mérite.

« Les lauréats de cette année sont très chanceux. Ce sont des bacheliers du CNRD. Ils savent d’où ils viennent. Tous les admis de cette année sont fiers de leurs admissions. Nous avons décidé de prendre un nouvel élan. Il s’agit de repositionner l’école guinéenne en passant par la refondation et le redressement. Nous sommes très fiers de nos admis de cette année à tous les niveaux. La preuve, le premier de la République en Mathématique a été l’un des meilleurs à un concours sous régional. Cela veut dire que si nous n’étions pas sérieux dans les examens, n’importe qui pouvait se retrouver comme lauréat ou meilleur », a-t-il fait remarquer.

Présente à cette cérémonie, la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dr Diaka Sidibé a mentionné que récompenser le mérite est très important dans le cursus du jeune guinéen.

« Ayant été plusieurs fois récipiendaire du prix du mérite, nous mesurons combien de fois cela est important dans le cursus d’un jeune guinéen. Nous espérons que ce type d’initiative va se perpétuer et nous allons redoubler l’effort dans le cadre de la transformation de l’éducation à travers le numérique dans le système éducatif », a-t-elle conclu.

Lire vidéo :

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...