Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Ebola est-il réapparu à N’Zérékoré ? « En partie oui… » (ministre de la Santé)

La fièvre hémorragique à  virus  Ebola est-elle réapparu à N’Zérékoré ? «Je peux dire en partie oui… », a déclaré le ministre de la Santé, le général médecin Rémy Lamah, qui a aussi précisé à Guinéenews que les résultats d’un test effectué par le laboratoire de l’Union Européenne à Guéckedou confirment le virus.

Selon le ministre, le test a été effectué sur des échantillons prélevés sur des patients qui ont présenté vendredi, au service de réanimation de l’hôpital de N’Zérékoré, des symptômes similaires à ceux d’Ebola. « Mais, ces seuls résultats ne peuvent pas confirmer notre position. Un échantillon a été envoyé pour toujours des fins d’analyses par l’INSP (Institut national de santé publique) et  le laboratoire de la fièvre à virus Ebola. Dans deux heures plus tard  on aura les résultats pour pouvoir procéder à une déclaration ( Ndlr : il était 18 heures quand Guinéenews communiquait avec le ministre) », a dit le ministre.

Général Remy Lamah a indiqué que les autorités sanitaires n’attendent pas ces seconds résultats avant de prendre des dispositions. « Depuis hier déjà, les dispositions ont été prises à Gouéké et à N’Zérékoré. Ces malades ont été admis au centre de traitement préfectoral des maladies infectieuses à potentiel épidémique où ils sont en train d’être pris en charge », a voulu rassurer le ministre.

D’autres sources hospitalières ont indiqué à Guinéenews que la maladie est apparue bien plus avant et qu’elle aurait déjà fait deux morts et une troisième personne serait actuellement admise dans une structure sanitaire à Conakry. Quoiqu’il en soit, une importante réunion de l’Agence nationale de sécurité sanitaire serait prévue ce dimanche 14 février sur la situation.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir