Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Droits de l’Homme : le SNU célèbre en différé la journée internationale Nelson Mandela à Conakry

Le Système des Nations Unies en Guinée en collaboration avec l’Ambassadeur d’Afrique du Sud a célébré en différé, ce mercredi 27 juillet 2022, la Journée Internationale Nelson Mandela. La cérémonie s’est déroulée au siège de la Confédération nationale des Albinos de Guinée sis à Sangoyah en présence de la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, Aïcha Nanette Conté, et de l’ambassadrice du Ghana en Guinée.

A cette occasion, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme en Guinée a indiqué que “en tant qu’ancien étudiant de l’Université Nelson Mandela, honorer son mémoire et défendre son héritage est [lui] non seulement un devoir de  gratitude mais aussi un privilège. L’héritage de Madiba est trop lourd pour quelqu’un comme moi. Mais cet héritage nous rappelle que l’amour, la bonté, le pardon, la justice, la persévérance et surtout le concept africain de Ubumtu sont les valeurs que nous pouvons et devons transmettre à nos futures générations. Ubumtu véhicule la notion selon laquelle les droits individuels peuvent et doivent être réalisés dans le cadre de la cohésion du groupe et non au prix de, eux dépendent du groupe. C’est un concept africain humaniste qui traduit la notion que l’Africain est une personne qui appartient à la communauté et cette personne n’est pas définie en dehors de cette réalité. Elle implique que la vie, le bien-être, l’intégrité du groupe sont conditionnés par la participation active de chaque membre  qui la compose”.

S’adressant à l’Ambassadeur d’Afrique du Sud en Guinée, Patrick BAHA dira aussi que “nous sommes honorés que chaque année vous continuez à rassembler, à nous rassembler que nous pouvons et nous devons faire en utilisant ce que nous avons  pour mieux faire avancer l’humanité comme le disait Madiba. C’est un honneur de contribuer de manière significative de l’apport de l’ancien président de l’Afrique du Sud, Nelson Mandela à la culture de la paix, de la liberté que l’Assemblée générale des Nations Unies a pris la résolution en novembre 2009 de déclarer le 18 juillet, “journée internationale Nelson mandela” pour la liberté, la justice, et la démocratie”.

Selon lui, la célébration de cette journée est une preuve éloquente de la “reconnaissance à l’échelle planétaire des valeurs défendues par Nelson Mandela  et son dévouement aux services de l’humanité. [Car, il a toujours contribué] à la réconciliation et la communication internationale, la promotion et la protection des droits de l’homme, de l’enfant et des autres personnes vulnérables, l’égalité des sexes, le combat contre la pauvreté et la promotion d’une justice sociale”.

Pour terminer, il a souligné que “le SNU s’engage à appuyer le gouvernement en faveur de tous les Guinéens et de toutes les Guinéennes pour construire une Guinée meilleure à même de réaliser les objectifs de développement durable à l’horizon 2030 et de ne laisser personne de côté. Les personnes atteintes d’albinisme font partie de celles qui risquent d’être laissées de côté si nous ne faisons rien. (…) Faisons ensemble comme nous le recommande Nelson MandelaFaites ce que vous pouvez avec ce que vous avez où que vous êtes”.

De son côté, l’Ambassadrice du Ghana en Guinée, Mrs Beatrice Rosa Brobbey, s’est dite honorée d’assister à cette cérémonie de célébration de l’héritage de Nelson Mandela, bien connu à travers le monde. Un homme qui a passé plusieurs années en prison et bien d’autres années à combattre des inégalités, des difficultés et beaucoup d’autres situations. On ne doit pas s’appesantir sur son sort. Vous êtes nés dans une situation difficile, cela ne doit pas vous affaiblir. Utilisez les aléas de la vie pour changer vos conditions de vie. Ceci ne doit pas être un obstacle à votre développement personnel”.

Pour sa part, la ministre de la promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, Aïcha Nanette Conté a déclaré que “c’est un réel plaisir” d’assister à la célébration de la Journée internationale Nelson Mandela à côté de SEM l’ambassadeur de l’Afrique du Sud, M. Mdingi.  “Je voudrais traduire la sympathie, la solidarité de notre président Mamadi Doumbouya et tous les membres du gouvernement. Nous sommes de cœur avec les organisateurs. C’est une fierté de célébrer cette journée avec une particularité, celle d’associer les personnes vulnérables surtout celles vivant avec l’albinisme. Merci pour cette générosité, merci surtout pour cet accompagnement de notre gouvernement. Merci de nous avoir associé à cette célébration, pour tous ces vivres”, a-t-elle conclu.

Partenaire de cet événement, la société de téléphonie MTN a saisi cette occasion pour apporter des vivres composés du riz, du sucre, de l’huile, etc à cette couche vulnérable.

Par ailleurs, Yougouba Diallo, responsable Communication du Centre de formation professionnel des coutures et des métiers de la mode (KPAAF) s’est réjoui de cette “journée dédiée à Nelson Mandela. Donc, c’est un plaisir pour nous d’accompagner cette journée et surtout de ces personnes souffrant d’albinisme pour leur prouver notre soutien et notre amour. On doit les intégrer dans tout ce que nous faisons. Nous nous engageons à nos événements qui vont venir d’intégrer des miss et des mens albinos. KPAAF est engagé  à accompagner  toutes les actions allant dans le sens de la solidarité et d’aide aux personnes vulnérables”. Ainsi, habillés par KPAAF, des petits garçons et des petites filles albinos ont défilé devant les officiels pour leur dire qu’ils ne doivent souffrir d’aucune stigmatisation.

Pour sa part, l’ambassadeur de l’Afrique du Sud en Guinée, LS Mollo, a enfin remercié les organisateurs et tous les partenaires ayant œuvré pour la réussite de cet événement.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...