Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Dr Dansa Kourouma salue la tenue enfin du procès du 28 septembre

Présent à la cérémonue d’ouverture du procès du 28 septembre, le président du Conseil national de la transition (CNT), Dansa Kourouma a indiqué que la tenue de ce procès est la meilleure manière de mettre fin à l’impunité en Guinée.

« La tenue de ce procès est une bonne chose.  C’est une façon de faire pour que l’impunité cesse dans ce pays. Et pour que les victimes soient rétablies dans leurs droits et dans leur dignité.

 

J’ai appartenu au premier Comité de pilotage de ce procès. Ma volonté était au moment où j’étais dans ce comité que ce procès ait lieu. Mais il y avait des raisons matérielle et logistique qui n’étaient pas à gliger. Mais il y a un élément fondamental, c’est la volonté politique.  Quels que soient les défis logistique ou financier, sil y a la volonté politique, tous ces défis seront à portée de main« , a-t-il martelé.

Poursuivant, il dira que : “aujourd’hui, il faut reconnaître que c’est parce que le président de la transition a fait de ce procès un défi que la justice soit la boussole de la transition et qu’aujourd’hui, on est réuni dans cet espace pour le lancement officiel de ce procès. Je pense que tous les honneurs lui reviennent d’abord.

 Mais ensuite aux victimes qui se sont battues pendant 13 ans.  Certaines sont décédées et d’autres sont dans un état qui ne les permettent pas aujourd’hui de témoigner. Donc, les dernières lois qui viennent d’être promulguées, garantissent les conditions de protection de ces victimes et des témoins. Nous avons un arsenal juridique qui nous permet de tenir un procès équitable”, a-t-il affirmé.

En ce qui concerne l’arrestation du président du CNDD et ses deux collègues, Dr Dansa Kourouma pense que toutes les conditions sont réunies pour que ce procès se passe très bien.

« La question sécuritaire est fondamentale. J‘ose vous dire que toutes les dispositions sont prises. Mais audelà de tous çà, les Guinéens sont dans un mental aujourd’hui qui fait que ils sont déterminés à protéger ce procès.

 La sécurité ce n‘est pas seulement les hommes en uniforme, c’est un état d’esprit de la population et des acteurs. Nous sommes dans une très bonne disposition pour la tenue, dans la sécurité, dans la paix, ce procès. L’essentiel est que çà été promis et ça se réalise« , a-t-il souhaité.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...