Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Diari/Labé : Voulant donner une fessée à son enfant, Salimatou finit par le tuer

L’horrible scène s’est produite dans le secteur de Tamba – Wolo relevant du district de Donta situé dans la sous-préfecture de Diari à l’ouest de Labé ville. Choquée par le comportement malsain de son enfant, Salimatou Diallo a décidé de déverser sa colère sur le mineur de 4 ans. Sauf que malheureusement, l’enfant n’a pu supporter les coups administrés par sa maman et a rendu l’âme sous le choc dans la soirée du mercredi 27 octobre 2021.

Interrogé sur les faits, El hadj Mamadou Koula Diallo, le maire de la commune rurale de Diari explique : « c’est une femme qui a tué son enfant dans le secteur Tamba-Wolo dans le district de Donta. Pour les causes, on m’a dit que la femme est sortie en laissant ses deux enfants à la maison. A son retour, elle a trouvé que les enfants ont fermé la chambre et que la clé s’est cassée dans la serrure.

Le plus grand des enfants à 4 ans et c’est celui-ci qui a été battu par la maman qui a utilisé un bâton. On a fait toute la procédure en envoyant même des émissaires sur place. Donc, le district et le secteur nous ont remis la dame qui a été déférée à Labé où elle a passé la nuit » a-t-il confirmé.

À lire aussi

Dans la même logique, Kadiatou Bailo Soumano, la directrice préfectorale de l’action sociale, promotion féminine et enfance de Labé complète : « c’est en corrigeant l’enfant que ce dernier a trouvé la mort parce qu’elle a pris un bois pour taper l’enfant au niveau du bras. Le bras s’est cassé et l’enfant est tombé par terre, elle ne s’est pas arrêtée pour voir son état ; elle a continué à tabasser l’enfant. C’est ainsi qu’elle l’a atteint au niveau de la tête et lui a ôté la vie », ajoute-t-elle.

Pour finir, Kadiatou Bailo Soumano a tenu à lancer cet appel à l’endroit des parents : « c’est pourquoi nous disons le plus souvent aux parents d’arrêter de violenter les enfants parce que même si ce n’est pas préméditer, maintenant c’est devenu un meurtre. Donc, elle va répondre devant la loi. Les gens doivent arrêter de violenter les enfants parce que tu vas te mettre à corriger un enfant, tu ne sauras pas où exactement taper, tu ne sauras pas où ça va te mener. Moi je pense que la solution n’est pas de tabasser les enfants ou d’insulter ; c’est d’éduquer les enfants pour qu’ils suivent la voie normale. C’est ce qui est logique ».

 Aux dernières nouvelles, Salimatou Diallo est actuellement en détention au niveau du commissariat central de police de Labé.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...