Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Dialogue inclusif/le quatuor viendra ou ne viendra pas? Mamadou Sylla répond

Dans le cadre de la mise en place du dialogue inclusif, le premier ministre était à la rencontre du quatuor ce jeudi 10 novembre 2022. Pour prendre part à ce dialogue, le quatuor a ainsi dressé une liste sur laquelle sont inscrits quelques commandements. 

 

Invité dans l’émission Mirador de ce vendredi 11 novembre 2022, Mamadou Sylla, président de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) et membre du quator, s’est exprimé sur la possibilité ou non de leurs coalitions à prendre part à ce dialogue si les préoccupations ne sont pas prises en compte.

 

« Vous savez les négociations même formelles sont engagées. Quand vous allez au dialogue, vous avez des points. Chacun des fois monte la barre plus haut pour voir qu’est-ce que tu peux gagner dans çà.  Maintenant, c’est à eux de voir. Si on pense qu’ils sont de bonne foi et tout, ils pourraient voir combien de points accordés et surtout ce qu’on a demandé.

 

Peut-être, nous aussi, on va regarder qu’est-ce qu’on peut laisser pendant qu’ils ont déjà fait le premier pas. Donc je crois que c’est possible qu’on descende s’il y a de bonne foi de démarche informelle qui est engagée« , at-il expliqué. 

 

Il faut noter que sur cette liste sont mentionnés entre autres 

la libération des prisonniers politiques et le retour paisible  des dirigeants politiques en exil, l’arrêt des harcèlements et des poursuites contre les leaders politiques et de la société civile, la levée du contrôle judiciaire des neuf leaders politiques actifs du quatuor, la levée de l’interdiction de manifester, la publication de la liste nominative des membres du CNRD, la déclaration des biens des membres du CNRD et du gouvernement à leur entrée en fonction, l’ouverture d’une enquête pour identifier et poursuivre devant les juridictions les auteurs des différents crimes lors des manifestations pacifiques sous le CNRD, la publication des rapports des autopsies faites sur les victimes sous le CNRD, la suspension des expropriations, la restitution des biens confisqués en dehors des procédures judiciaires et le respect de la présomption d’innocence, l’annulation de l’arrêté portant dissolution du FNDC.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...