Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Destruction des biens publics par les élèves à Kouroussa: l’inspecteur régional dans tous ses états    

Comme annoncé dans une de nos éditions précédentes, la journée d’hier mardi a été marquée à Kouroussa par de violentes manifestations des élèves qui protestaient contre la mort d’un de leurs enseignants.

Au cours de ces agitations, ces élèves frondeurs ont vandalisé plusieurs infrastructures publiques et privées de la place dont le siège de la direction préfectorale de l’éducation (DPE), la résidence du directeur préfectoral et une école privée.

Interrogé ce mercredi 30 mars, l’inspecteur régional de l’éducation à Kankan, Famoro Kéita, est revenu sur les circonstances de ces violences qu’il n’a pas manqué de condamner.  

« C’est regrettable. Puisque quand on prend la ville de Kouroussa, on ne trouve pratiquement pas assez d’infrastructures scolaires. La résidence du Directeur préfectorale qui a été saccagée, appartient même à une société. Il se trouve aussi que cette école privée qui a été également saccagée par ces élèves, est l’unique établissement scolaire primaire dans le quartier qu’il habite… Dès que nous avons été alertés sur la tension qui y prévalait, nous sommes immédiatement allés chez le gouverneur de région pour l’en informer. Celui-ci a dû envoyer des renforts de gendarmes et de policiers de Kankan pour aller restaurer l’ordre à Kouroussa. C’est après cela que nous avons pu nous rendre sur place pour aller faire nos constats de la situation. Ces violences n’ont engendré aucune perte en vie humaine mais beaucoup de dégâts matériels. Aucun élève parmi les manifestants n’a non plus été mis aux arrêts.« 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :