Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Découverte d’une nouvelle mine d’or à Gaoual : Kakony, le nouvel eldorado des orpailleurs

La récente découverte d’une nouvelle mine d’or à Kissidougou, en région forestière, a quasiment vidé Gaoual et Kounsitel des nombreux orpailleurs qu’elles avaient accueillis depuis des mois. Aujourd’hui, avec la découverte d’un autre site aurifère à Kakony, on assiste désormais au départ des derniers orpailleurs de ces deux anciens sites miniers en direction de ce nouvel eldorado, situé précisément dans la localité de Kassaya Bamba, à plus de 40 km de Gaoual-centre. (Photo d’archives)

A peine lancé, ce nouveau site aurifère enregistre une véritable ruée de la part de ces orpailleurs qui quittent Gaoual et de Kounsitel. Comme en témoignent ces départs par véhicules et par motos tous les jours de ces deux localités en direction de Kakony.

Interrogé par Guinéenews, le maire de Kakony, Alpha Ousmane Diallo confirme la découverte d’une nouvelle mine dans sa juridiction et explique les dispositions prises pour permettre une exploitation organisée et légale de ce site.

Selon lui, ‘’l’or a été découvert depuis l’année passée à Kakony. Précisément à Toulon, dans le district de Kassaya Bamba, village de Horé Bigui par un jeune orpailleur de Kakony nommé Abdoulaye Diallo en provenance de Siguiri. Mais, celui-ci se livrait à une exploitation illégalement de la mine.’’

« Quand on m’a tenu informé, je lui ai dit d’arrêter l’exploitation du site…, il a refusé d’obtempérer. C’est en ce moment que j’ai ordonné son arrestation. Quelques temps après, les sages ont plaidé pour sa libération. On leur a dit que cela nécessite de sa part un engagement à ne plus exploiter l’or dans cette zone. Nous sommes donc tombés d’accord. C’est après que le jeune a été libéré. Par la suite, il est parti informer ses amis de Siguiri qui sont venus en grand nombre. Etant saisi de la situation, j’ai informé le préfet qui m’a ordonné de partir avec les forces de défense et de sécurité pour s’enquérir réellement de ce qui prévaut. Arrivé, j’ai trouvé dans un premier temps environ 500 orpailleurs sur le site. Je les ai tous réunis avec les villageois pour en parler. Tous ont opté pour l’exploitation de l’or et moi aussi j’ai rendu compte au préfet.  Cela s’est passé au mois de mai dernier. Depuis, les gens ne font que venir et de plus en plus nombreux ces derniers jours. Ces orpailleurs comptent aujourd’hui plus d’un millier sur ce site. Nous sommes véritablement débordés. C’est pourquoi nous avons confectionné des tickets, recruté 500 jeunes bénévoles pour la protection de l’environnement afin de procéder à l’ouverture officielle du site, de commun accord avec les autorités à tous les niveaux. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...