Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Déclaration du Directeur Général du FDSI à l’occasion de la Journée internationale de l’élimination de la pauvreté dans le monde.

Il y a 36 ans jour pour jour, très précisément le 17 octobre 1987 qu’une centaine de milliers de personnes se sont rassemblées au Palais du Trocadéro à Paris, où l’Assemblée générale des Nations Unies adopta en 1948 la déclaration universelle des droits de l’homme pour rendre hommage aux victimes de l’extrême pauvreté, de la violence et de la faim.

Des militants de tous les pays ont ainsi réaffirmé que la pauvreté était une violation des droits de l’homme et qu’une action commune devait être menée pour faire en sorte que ces droits soient respectés.

La pauvreté empêche une personne à faire face aux besoins primaires notamment l’alimentation, l’éducation, le logement ou le soin approprié.

En Guinée, les données fournies par l’INS montrent que de 2002 à 2012, les taux de pauvreté n’ont jamais baissé. Ils ont été respectivement : 41,9% en 2002-2003, 53% en 2007 et 55,2% en 2012 (64,7% en milieu rural et 35,4% en milieu urbain). Ces données nous édifient que la lutte contre la pauvreté en Guinée reste encore entière.

Aujourd’hui, nous rappelons cette journée internationale de l’élimination de la pauvreté dans un contexte particulier dans l’histoire de notre pays.

En effet, depuis le 05 septembre 2021, notre pays sous l’impulsion du CNRD avec le leadership de Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA s’engage dans un vaste chantier de refondation de l’Etat et de la modernisation de l’administration publique pour juguler la pauvreté dans notre pays et occasionner la redistribution équitable des richesses nationales.

Le Fonds de Développement Social et de l’Indigence s’engage dans ce processus pour la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans la lutte contre la pauvreté en République de Guinée.

C’est dans cet élan patriotique que nous avons initié la mise en place d’un Registre Social Unifié (RSU) pour mieux répondre à la demande de nos concitoyens.

Le RSU sera accompagné par des actions de développement social pour faire sortir plusieurs guinéennes et guinéens dans la pauvreté. Dans ces deux derniers mois, sur instruction de Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, nous avons assuré la prise en charge sanitaire d’une centaine de malades indigents, une premiere en Guinée.

Nous demeurons déterminés aux cotés de Madame le Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables à renforcer la résilience nationale et mondiale avec nos partenaires pour une lutte efficace contre la pauvreté dans notre pays.

En nous appuyant sur les bases données solides établies par le RSU , nous continuerons de travailler avec toutes les parties prenantes afin de créer une approche inclusive en matière de lutte contre la pauvreté en République de Guinée et soyez sûre que notre intervention ne laissera personne pour compte.
Je vous remercie.

Lansana DIAWARA
DIRECTEUR GÉNÉRAL du Fonds de développement social et de l’indigence FDSI

#CNRD
#MPFEPV
#FDSI, le service humanitaire de l’Etat Guinéen.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...