Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Dapompa : un incendie ravage trois maisons  

Un incendie est survenu dans la nuit du jeudi à vendredi 10 juin 2022 à Dapompa, dans la haute banlieue de Conakry.  Il n’a pas causé de perte en vies humaines mais a provoqué des dégâts matériels importants.
Le drame est survenu dans les environs de 23 heures, a-t-on appris. Un court-circuit serait à  l’origine de l’incendie qui a ravagé trois  maisons contiguës se trouvant dans une cour commune.

D’après les explications des victimes, c’est une première dans le quartier qu’un court circuit fasse de tels dégâts.

La maison de Mamoudou Cissé, le père de famille est la maison où l’incendie a commencé :  » j’ai laissé mes enfants dans la chambre qui regardaient la télé, pour aller prendre ma douche.
A mon retour, à ma grande surprise je vois la fumée sortir de ma maison et mes enfants m »ont appelé. Vu l’ampleur des flammes et la fumée,  pris de panique et sachant pas quoi faire, j’ai crié à l’aide . C’est ainsi que les gens sont venus pour m’aider à défoncer la porte pour sortir mes enfants », témoigne-t-il, l’air triste.

A en croire à d’autres  sources, les sapeurs-pompiers ont.eu assez de difficultés pour arriver sur les lieux de l’incendie.
« On a appelé les sapeurs-pompiers,  ils sont venus sur le champs, mais vu l’endroit où nous habitons, les routes sont restreintes. I
Leur voiture n’a pas pu venir jusqu’ici. Du coup, on a tout perdu malgré nos nombreuses  tentatives pour  éteindre le feu.

Quand aux propriétaires de la maison d’à côté,  ils n’ont rien pu sauver. La maison, elle-même, s’est écroulée« , a ajouté mamoudou Cissé.

Pour sa part, Alseny Cissé, le fils  aîné de Mamoudou explique les circonstances dans lesquelles l’incendie a commencé

« J’étais dans la chambre avec mes deux (2)  petits frères en train de regarder la télé. Tout d’un coup, on a entendu une masse derrière le lit où sont branchés les rallonges.  On n’a pas fait attention. Ensuite, la télé s’est éteinte. J’ai dit à mon petit frère d’aller débrancher la télé c’est ainsi qu’il a vu les flammes prendre les rideaux et le lit. Il a crié et on a appelé les voisins à l’aide « , a-t-il expliqué

De son côté, Bangaly Sylla accepte son sort : « l’etat dans laquelle j’ai trouvé ma maison m’a choqué. J’ai toute suite demandé  où est ma famille? Heureusement,  personnes n’était dans la maison au moment du drame. Ce qui s’est passé  fait mal, perdre tout en une nuit fait chaud au cœur,  mais il faut avoir la foi. C’était la volonté de Dieu, rien n’est comparable à la vie ». 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :