Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Coyah : le Col. Doumbouya et le Pm lancent la campagne d’accélération de la vaccination contre la Covid-19

Le président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya,  accompagné de son Premier ministre, du ministre de la Santé, et de son épouse, a procédé, ce lundi 20 décembre, au lancement de la campagne d’accélération de la vaccination contre la Covid-19. La cérémonie a eu lieu à la maison des jeunes de Coyah en présence des partenaires techniques et financiers de la Guinée et de plusieurs centaines de citoyens venus des différentes localités de la préfecture.

A cette cérémonie, le maire de Coyah, se dit animé d’une “immense joie d’accueillir” au sein de sa commune urbaine, située à 50 kilomètres de Conakry,  la délégation présidentielle pour le lancement de la campagne d’accélération de la vaccination contre la Covid-19. “(…) Au nom de cette population laborieuse et en mon nom personnel, nous vous souhaitons la bienvenue”, a dit Abou Soumah.

Poursuivant, l’élu local de la commune urbaine de Coyah a expliqué que “l’occasion qui nous réunit aujourd’hui va en droite ligne dans le cadre de l’amélioration des conditions sanitaires de la population guinéenne en général et celle de Coyah en particulier. La prévention contre la Covid-19  à travers la sensibilisation et la vaccination dans tout le pays par l’ANSS ainsi que les partenaires permettra d’augmenter l’immunité de la population”. C’est pourquoi, rassure-t-il, “nous vous réitérons notre engagement total pour la réussite de cette campagne vaccinale dans notre pays”.

Pour sa part, le préfet de Coyah, au nom de sa population, s’est aussi engagé à accompagner le “Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) dans sa vision de refondation et d’amélioration des conditions de vie des populations guinéennes. Nous sommes honorés d’être choisis pour le lancement de la campagne d’accélération de la vaccination contre la Covid-19 et de votre visite dans cette cité bénie de Soumbouyah”.

Le colonel Alpha Oumar Cissé a ensuite présenté au président de la République et de son Premier ministre, les doléances des citoyens de sa circonscription administrative. Il s’agit entre autres de la construction d’un hôpital digne de nom  à Wonkifong sur un domaine de 5 hectares acquis, la transformation de l’ancien hôpital en maternité car elle enregistre le plus taux de césarienne  dans la région administrative de Kindia et en traumatologie car Coyah est un endroit accidentogène et enfin la relance des travaux de construction du stade préfectoral.

Après cette intervention, c’est le représentant de l’OMS en Guinée qui a fait son discours. Dr MANENGU Casimir  a rappelé que “depuis bientôt deux ans, le monde entier est mobilisé et engagé pour faire face à la pandémie de la COVID-19 qui a eu un impact important non seulement sur le système sanitaire, mais aussi sur le développement socio-économique. Outre les mesures de santé publiques et sociales, la vaccination contre la COVID-19, demeure un pilier essentiel de la riposte. Grâce aux facilités COVAX, l’initiative AVAT (African Union Vaccine Acquisition Trust) et la coopération bilatérale, la Guinée a bénéficié de plus de 6,835,380 de doses de vaccins à ce jour”.

Représentant de l’OMS en Guinée

Pour terminer, Dr MANENGU Casimir a mentionné que “l’organisation de la présente campagne de vaccination constitue un signal fort de l’engagement et la détermination des autorités nationales ».

De son côté, le ministre de la Santé, Dr Mamadou  Péthé Diallo a déclaré que cette journée est très importante pour la ville de Coyah et pour la lutte contre la Covid-19. Et ce, pour diverses raisons. “Coyah a eu l’honneur de recevoir la toute première visite du président de la République accompagné de son Premier ministre”, martèle-t-il. Il a ensuite rappelé les instructions du président Colonel Mamadi Doumbouya au ministère de la Santé qui consistent à poursuivre “l’effort de lutte et d’éradication de la Covid-19  pour que notre population continue à vaquer tranquillement à ses activités.  Les agents de la santé ont deux missions principales : sortir tous les vaccins (plus de 3 millions de doses) que le gouvernement de la Guinée et ses partenaires ont achetés  et de les mettre à la disposition de la population à travers deux campagnes d’accélération de la vaccination dont la première commence aujourd’hui”.

Pendant les deux premières semaines, souligne-t-il, l’ensemble des équipes du ministère de la santé avec le soutien des autorités préfectorales, régionales, communales  meneront une campagne intense de vaccination.  (….) Après cette campagne de deux semaines qui se déroulera [sur l’ensemble du territoire], nous allons lancer une autre période de deux semaines pour donner la deuxième dose aux populations”.

Selon Dr Péthé Diallo, “l’objectif que nous a fixé le président de la république et le Premier ministre est de permettre à tout le monde d’avoir le vaccin là où il vit”.  Avant d’ajouter que “la deuxième mission que le président de la république a confiée au personnel de la santé, c’est de restaurer la confiance entre le peuple de Guinée et le système de santé. Le président nous montre que la santé des Guinéens est au cour des préoccupations gouvernementales”.

Par ailleurs, le Premier ministre, Mohamed Béavogui a déclaré que : “le gouvernement [il] dirige avec le soutien et le leadership du président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, est résolument engagé à accélérer les efforts de riposte contre la Covid-19 et particulièrement la vaccination qui est aujourd’hui, le moyen le plus efficace pour prévenir  la contamination massive dans les communautés”.

Ainsi, rappelle-t-il, “depuis la détection du premier cas de Covid-19, le 20 mars 2020, le pays a enregistré 30 826 cas dont 388 décès hospitaliers et 296 décès communautaires. Pour les vaccinés, à ce jour, nous avons un total de 2 628 431 personnes vaccinées grâce à la mobilisation du gouvernement et des partenaires.  Chers partenaires, recevez ici l’expression de notre reconnaissance pour votre mobilisation sans relâche au côté de la Guinée”. “Aujourd’hui, plus que jamais, nous invitons l’ensemble des compatriotes qui ne sont pas encore fait vacciner de profiter de cette opportunité pour se faire vacciner”, conclut Mohamed Béavogui.

Comme à tout seigneur tout honneur, le Colonel Mamadi Doumbouya a exhorté : « tout un chacun, à se faire vacciner pour arrêter cette pandémie en République de Guinée. Ensemble, nous pouvons réussir. Vous savez bien sûr que la pandémie existe, il faut la combattre donc. Pour moi, la vie de chaque guinéen compte. Chaque guinéen est important à mes yeux. Depuis le 5 septembre, si nous avons décidé d’aller à la mort c’est pour sauver le pays, pour sauver la patrie, c’est parce que tous les guinéens comptent. Nous devrions tous, à commencer par moi, nous faire vacciner parce que pour moi, cette pandémie existe bel et bien »

Avant de déclarer “au nom du peuple de Guinée, officiellement [lancé] de la campagne accélérée de vaccination contre la covid-19 sur toute l’étendue du territoire national”.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :