Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Coupes du bois : le ministre Oyé menace les complices des trafiquants de radiation

Le ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts a officié la cérémonie de fin de stage de perfectionnement des agents de deux unités spécialisées de la Gendarmerie ce vendredi 5 janvier 2021, à l’École nationale de la Gendarmerie de Sonfonia.

Une occasion que saisira Oyé Guilavogui pour annoncer des sanctions pouvant aller jusqu’à la radiation de ceux qui se rendront auteurs de pratiques peu catholiques. D’entrée, le ministre d’État a déclaré que son département, dans un passé très récent, a procédé à l’inventaire de l’espace forestier en Guinée.

« Figurez-vous, il y a de cela quelques années, on était à 3.400.000 hectares de forêts en Guinée (et) 1.400.000 hectares de forêts classées. J’ose vous dire, avec l’intervention de nos populations, l’agression de nos forêts, j’ai le courage de vous dire que si nous ne prenons garde, nous risquons de perdre nos forêts », a-t-il lancé en guise d’alerte.

Poursuivant, Oyé Guilavogui a dit avoir mis une commission multisectorielle sur le terrain pour faire l’inventaire des forêts actuelles afin d’établir des actes légaux. Puisqu’à l’en croire, les forêts classées dont il parle ont été sanctionnées par des actes coloniaux.

« A date, il n’y a aucun acte, aucun décret qui classifient les forêts, parce qu’elles sont quasi inexistantes. Donc, il y a une mission qui s’est transportée sur le terrain, qui est en train d’inventorier ces forêts pour que nous remplacions ces actes coloniaux par des décrets présidentiels. Tout cela rentre dans le cadre de la réforme du secteur de l’armée en Guinée », a rappelé le ministre.

Face à la menace sans cesse croissante qui pèse sur l’environnement, le ministre de tutelle entend sévir très prochainement. « (…). Nous allons commencer à sanctionner, à radier des effectifs de la fonction publique tous les complices qui se prêtent à la coupe du bois dans notre. Ce sont des mesures pour conserver nos forêts », a-t-il annoncé en concluant.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :