Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Concours international de Calcul mental en Malaisie : la Guinée brille avec trois prodiges du programme UCMAS

La scène internationale de la compétition UCMAS a accueilli avec éclat la première participation de la Guinée, au concours international de calcul mental en Malaisie. La Guinée etait représentée par trois prodiges exceptionnels : Yasmine Dayekh, Boubacar Fatima Baldé et Elhadj Amadou Baldé. Le trio guinéen s’est illustré brillamment, avec Yasmine Dayekh et Boubacar Fatima Baldé, se hissant au 2e rang, et Elhadj Amadou Baldé au 3e rang dans la catégorie A2. Après cette première participation, ces enfants sont revenus à Conakry ce dimanche 10 décembre avec une satisfaction.
La compétition, rassemblant 2 mille participants venus de 83 pays pendant 3 jours, a été une réussite pour la Guinée. Saikou Oumar Baldé, Directeur Général du Programme UCMAS-Guinée, témoigne de l’enthousiasme et de la préparation minutieuse des enfants: « C’est une première expérience motivante qui confirme la qualité de notre programme éducatif pour les enfants ».
Les résultats ont été marqués par l’obtention de trois trophées, dont deux dans la catégorie Second Runner et un autre dans la catégorie 3e Runner. Ces distinctions réaffirment la compétence des participants guinéens.
Yasmine Dayekh partage son expérience, soulignant la préparation intensive avec son coach: « J’ai bien préparé cette compétition UCMAS international en traitant plusieurs opérations avec mon coach. Et Dieu merci, la compétition s’est bien passée malgré le fait qu’on a rencontré quelques difficultés là-bas avec plus 2 mille personnes avec un grand niveau. »
Boubacar Fatima Baldé, à 12 ans, savoure une première expérience fructueuse: « Je suis vraiment contente de participer pour la première fois pour mon pays à ce concours et de revenir avec le trophée du 2e Runner de la catégorie A2 ».
Au-delà des victoires individuelles, Michel André Kolié, responsable de communication de UCMAS Guinée, souligne l’impact global du programme.
Lancé en Guinée en 2017, UCMAS a formé plus de 2 mille Guinéens, mettant l’accent sur le développement des compétences chez les enfants de 4 à 14 ans. « Notre mode de fonctionnement, nous ne travaillons qu’avec des écoles privées parce que c’est un programme payant et pour le moment l’Etat n’a pas pu se l’offrir pour que ça soit national et que tous les enfants puissent en bénéficier. En plus, nous avons nos centres de formations situés dans toutes les 5 communes de Conakry. Au-delà de l’arithmétique, parce que le programme est basé sur le calcul mental, il permet à l’enfant d’avoir plusieurs capacités notamment l’écoute, la concentration, la rapidité et le raisonnement. A travers ces compétences, le programme UCMAS permet de préparer l’enfant pour le futur« , a expliqué Michel André Kolié.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...