Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Concession de l’hôpital Donka : les professionnels de la santé menacent d’aller en grève si…

Ce mardi 2 août 2022, les membres de la Fédération des professionnels de la santé ont animé une conférence de presse sur la concession de l’hôpital Donka.  Dans un mémo adressé au ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, la Secrétaire générale du Syndicat des travailleurs de ce plus grand établissement sanitaire du pays, au nom des travailleuses et travailleurs de l’hôpital national Donka, a  apprécié les efforts du gouvernement pour la rénovation et l’équipement dudit hôpital.

Toute chose qui, aux dires de Dr Djoran Keita, favorisera l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleuses et travailleurs.

« Cependant, a-t-elle fait noter, la convention de concession et son contenu nous préoccupent, à savoir : le traitement réservé aux travailleuses et travailleurs, la garantie de leur emploi, la répartition des primes, l’absence des primes, l’absence de la représentation du Syndicat dans le Conseil d’administration, le droit de regard de la Direction générale de l’hôpital sur l’administration et les recettes générées par l’hôpital, la formation des travailleuses et travailleurs, la régularisation de la situation des stagiaires, la grille tarifaire et l’expertise du concessionnaire« .

Par ailleurs, en plus de 28.500.000 USD que le gouvernement doit verser au concessionnaire pour les 5 ans, la syndicaliste a rapporté que le concessionnaire va gérer intégralement l’hôpital sans un droit de regard de la partie guinéenne des recettes générées.

« Par ces motifs, nous recommandons l’ouverture d’un dialogue pour l’intérêt supérieur des travailleuses et travailleurs de Donka et de la Guinée », a exprimé Dr Djoran Keita.

Pour sa part, la Secrétaire générale de la Section syndicale des professionnels de la santé a dit ne pas s’opposer à la concession du CHU Donka mais, a dit ne pas se reconnaître à travers celle-ci.

Et c’est pourquoi la Camarade Sophie Danielle Kourouma invite les autorités à se pencher sur les points énumérés ci-haut.  « Au au cas où ces recommandations issues du mémo ne sont pas prises en compte, le Syndicat et la Fédération syndicale des professionnels de la santé iront en grève dans un bref délai« , a-t-elle annoncé.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...