Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Conakry  : top départ pour le concours d’accès à l’IP de Yamoussoukro

Le concours d’accès à l’Institut polytechnique de Yamoussoukro a été lancé le 25 août 2022 à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. C’est la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Dr Diaka Sidibé, qui  a procédé au lancement de ce concours qui réunit 120 candidats.

« Depuis quelques années, notre pays a lancé son programme de classe préparatoire aux grandes écoles. Donc en attendant que nous ayons nos classes en Guinée, nous avons une collaboration avec l’Institut polytechnique de Yamoussoukro, qui, depuis quelques années, vient organiser un concours ici à l’intention de nos meilleurs élèves bacheliers pour qu’ils puissent intégrer cette prestigieuse école qui se trouve en terre amie de Côte d’ivoire. Les années antérieures c’était la mention « Bien ». Cette année, vu les résultats qu’on a, nous avons pris les élèves de Sciences mathématiques et des Sciences expérimentales qui ont eu la mention ‘’Assez bien’’ », a expliqué Facinet Conté, Secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, avant de dévoiler l’objectif de ce concours : « L’objectif visé c’est de créer l’émulation, permettre aux jeunes Guinéens de faire de très grandes écoles comme l’Institut polytechnique de Yamoussoukro, mais aussi d’autres qui sont au Maroc ou encore en France. »

Ceux qui auront la chance de faire l’Institut politique de Yamoussoukro ont plusieurs avantages, soutient Kakou Olivier : « Les classes préparatoires se font en deux ans. Au sortir des deux années de formation, les étudiants ont plusieurs concours qui s’offrent à eux. D’abord le concours pour les écoles de l’institut et puis le concours pour les écoles françaises. On a même un jeune Guinéen qui est parti de la Côte d’Ivoire pour la France l’année dernière grâce à ce concours. Il y a d’autres élèves qui viennent aussi d’autres pays. »

 

 

 

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...