Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Conakry : plusieurs personnes condamnées pour avoir violé le couvre-feu 

Six personnes arrêtées dans la nuit jeudi 19 août dernier à Kakimbo dans la commune de Ratoma ont été condamnées ce mardi deux mois de prison assortis de sursis par le TPI de Dixinn. Accusés d’avoir violé l’état d’urgence sanitaire en organisant un anniversaire, ces individus ont été reconnus d’ « atteinte à la santé publique », infraction pour laquelle ils ont été poursuivis par le parquet de Dixinn.
Ce sont Mariam Bangoura,  Alpha Bah, Henry Emmanuel Foula, Mohamed Kourouma, Kerfala Cissé et Ismaël Dramé. Ils ont été tous condamnés à deux de prison assortie de sursis. Trois autres, que sont Alseny Fofana, Thierno Diallo et Tichou Pakilé ont été relaxés pour délit non constitué.
 Alseny Fofana accuse les agents de la Brigade Anti-Criminalité (BAC 4 et 8) de lui avoir retiré plusieurs objets et argent: « Je suis en séjour en Guinée. J’ai logé dans cette maison il y a trois semaines. Je ne suis pas venu pour l’anniversaire. D’ailleurs quand je suis venu le soir pour me coucher il n’y avait rien comme fête. Quand ils nous ont arrêtés, ils ont pris mon passeport espagnol, ma carte d’identité espagnole, mon permis de conduire espagnol, mes cartes bancaires, 300 € 3 millions GNF et mes habits. »
L’avocat des accusés, Me Amadou Oury Diallo se demande comment les biens « dérobés » aux jeunes seront restitués : « Le souci aujourd’hui, c’est comment ces jeunes font retrouver leurs biens emportés par la police, parce que les faits ne sont pas établis. »
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...