Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Commune urbaine de Boffa :  Les citoyens confrontés à un manque criard d’eau potable

Depuis le début de la saison sèche, les populations de la préfecture de Boffa, située à 150 kilomètres de la capitale guinéenne, sont confrontées à un manque criard d’eau potable.

La plupart des puits sont à sec et les forages fonctionnels deviennent insuffisants par rapport à la demande de plus en plus croissante.  Les rares pompes qui tiennent encore sont envahies par des femmes et des filles qui font la queue pendant des heures avant de gagner un bidon d’eau de vingt litres.

Selon les informations dans la cité, la direction locale de la SEG de Boffa est confrontée à une croissance rapide de la population. Or, le château d’eau n’est pas capable d’approvisionner toute la commune urbaine à la fois .

Dans les robinets, l’eau ne vient que pour trente minutes. Certains quartiers et ménages peuvent faire deux à trois mois sans voir les gouttes d’eau dans leurs robinets.

Le site d’eau de ladite société, situé à 10 kilomètres du centre-ville de Boffa, précisément au secteur Wöfiadans le district de Thia est devenu un lieu de lavage d’habits, de véhicules et des engins roulant.

Interrogée, Salematou Sylla, citoyenne du quartier Bolondé, a indiqué que ce site n’est pas surveillé.  << Ça fait des mois, on n’a pas l’eau au robinet. Parfois, l’eau qu’il nous envoie est sale. On ne peut l’utiliser pour boire ou pour faire la cuisine.

(…) Nous achetons avec les charretiers, un bidon de vingt litres entre 2500 et 3000 GNF. Nous demandons l’aide des autorités locales pour sécuriser ce site et d’avoir les forages dans les quartiers >>, a-t-elle lancé.

Joint à plusieurs reprises, à cet effet, le directeur du bureau local de la SEG de Boffa n’a pas souhaité s’exprimer sur la question.

Ainsi les populations de Boffa interpellent l’État et les ressortissants de la localité pour résoudre le problème d’eau potable à Boffa

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :