Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Col Doumbouya aux magistrats : « Nous allons dépersonnaliser la gestion de notre pays »

Dans le cadre des consultations nationales inclusives avec les acteurs sociopolitiques du pays, les membres du CNRD ont reçu les magistrats ce mardi 21 septembre 2021.

Au cours de son allocution, le colonel Mamady Doumbouya à rappelé le rôle combien important que joue cette corporation dans l’évolution démocratique de la Guinée.

« Dans le nouveau chapitre qui s’ouvre, votre implication sera plus que capitale. Qu’il s’agisse de l’adoption d’une nouvelle Constitution car, nous n’allons plus bricoler ; nous allons tout reprendre à zéro, ou du vaste chantier des réformes de la justice guinéenne », a annoncé le président du CNRD, avant d’en appeler à l’orgueil et au sursaut patriotique de chacun et de tous.

Poursuivant, le colonel Mamady Doumbouya a fait noter que la justice du pays, plusieurs fois décriée, doit dorénavant s’impliquer activement dans la consolidation de l’État de droit, de la bonne gouvernance, la promotion des principes démocratiques,  le respect des droits humains et la lutte contre l’impunité.

« C’est pourquoi ensemble, nous devons bâtir une justice indépendante, équitable, professionnelle, accessible, intègre et humaine, capable de rassurer la population et les investisseurs et de lutter efficacement contre la corruption qui mine notre chère patrie », a-t-il affiché.

Tout en assurant que le Comité national du rassemblement et du développement mettra tout en œuvre pour assurer l’indépendance de la justice guinéenne en la dotant d’infrastructures et des moyens qu’elle mérite en fonction des moyens disponibles.

Le colonel Mamady Doumbouya a fait une invite à ses hôtes : « Refusez et ne cédez surtout pas. Le Gendarme, le Policier enquêtent. La justice juge. Sachez quand-même que nous allons dépersonnaliser la gestion de notre pays, en mettant en place des institutions fortes. Je vous rappelle encore une fois que nous ne venons pas pour colmater les brèches.  Nous venons pour refondre, en laissant à nos enfants et à nos petits enfants un système capable de les unir et de les rassembler », a-t-il conclu, avant de demander aux magistrats de lui faire parvenir des propositions concrètes, ciblées, pertinentes et réalistes.

À lire aussi
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...