Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Col Amara: « la récupération des domaines de l’Etat est générale, impersonnelle et apolitique »

En communiquant sur l’opération de récupération des domaines publics par la junte, sur le plateau de la télévision nationale, en compagnie du colonel Amara Camara,  le ministre du gouvernement de la Transition chargé de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire a déclaré « qu’il ne faudrait pas que les uns et les autres pensent que nous sommes dans une opération revancharde ou de règlement de compte.» 

Cette déclaration intervient alors que l’opération a été désapprouvée par certains concernés, notamment les politiques Cellou Dalein Diallo – leader du parti dont est issu Ousmane Gaoual Diallo – et Sidya Touré, et le barreau de Guinée (qui a désapprouvé la manière).

 D’ailleurs, sur Sidya Touré et Cellou Dalein qui soutiennent avoir acquis légalement leurs domaines, Ousmane Gaoual dira : « c’est vrai ce sont deux personnalités ce sont deux personnalités politiques, médiatiquement exposées. Mais au-delà de ces personnes, il y a de nombreuses familles qui sont aussi concernées. Cette deuxième phase concerne plus de 80 personnes et familles et des institutions internationales. Doncil ne faut pas le personnaliser. Dès qu’on rentre dans la personnalisation, on s’éloigne de l’esprit. Parce que le cadre dans lequel s’exerce cette opération ne vise pas des personnes, mais vise des biens. Derrière cela, les documents vont être examinés. Les conditions de sortie [de ces biens] du patrimoine vont être examinées minutieusement et les conclusions seront tirées conformément à la législation, conformément aux engagements internationaux et nationaux de notre pays. La règle que le Président de la République a fixée en disant que la justice sera notre boussole sera maintenue dans toute sa plénitude. Ce que je veux, c’est qu’on va examiner la situation dans un cadre plus global. On va regarder la légalité de la procédure. La légalité ne se regarde pas seulement sur l’aspect de dire que j’ai vendu, j’ai acheté. Avait-on le droit de le faire moralement, éthiquement. Cela permettra de tirer des conclusions plus générales et ne permettra pas de se focaliser sur des spécificités ou des personnalités les plus médiatiquement exposées.»

A ceux qui pensent que cette opération viserait surtout les hommes politiques, le colonel Amara répond : « il faut sortir du débat de la personne et poser le problème clairement. Il n’est quand même pas caché que ces personnalités dont vous parlez ont occupé des grands postes de responsabilité. Et c’est au nom de ces responsabilités qu’ils occupent aujourd’hui ces domaines. Au-delà de tout, moi je veux encore rappeler le côté éthique dont faisait allusion le ministre Gaoual tout à l’heure. Si chacun devait se permettre de récupérer un domaine de l’Etat, une portion de terre, parce qu’il a occupé une portion de responsabilité publique, un jour qu’est-ce que nous allons léguer aux générations futures ? Qu’est-ce que nous allions léguer à la Guinée si chacun devait récupérer un domaine de l’Etat ? Donc, il est important que cela soit retenu par chacun que l’opération de récupération des domaines de l’Etat que nous faisons à un caractère général. C’est impersonnel et également apolitique. Cela est très important à retenir… »  

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...