Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

COCAN/Guinée: une importante étape  franchie pour l’organisation de la CAN en 2025  

Le Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) a reçu ce mercredi 2 décembre à son siège ses manuels de procédures. Il a également procédé à la signature de deux conventions avec l’Administration Générale et Contrôle de Grands Projets (AGCP) dans le but d’une assistance technique mais aussi pour les études de faisabilité de toutes les infrastructures pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations  2025.

Pour Moussa Camara,  Directeur du PCW-Guinée, un cabinet d’audit international et du conseil, il s’agit d’un partenariat à long terme jusqu’à la matérialisation des objectifs de l’organisation de la CAN en 2025. « Nous assistons le COCAN dans le cadre juridique, administratif et financier mais aussi, dans d’autres volets comme la digitalisation, la cybercriminalité, l’étude d’impact économique et sociale que ce gigantesque projet aura sur la Guinée« , a-t-il dit.

S’exprimant sur le contenu des documents, il a fait comprendre qu’il est question  de l’organigramme, des attributions et du fonctionnement du COCAN mais aussi,les fiches de postes de l’ensemble des directeurs, du personnel et des membres du COCAN. «Nous avons le second document qui  porte sur le manuel financier. Il décrit les délégations des pouvoirs, des procédures de gestion budgétaire, les procédures comptables et financières», a-t-il expliqué.

Prenant la parole,  l’administrateur général adjoint du contrôle de grands projets Famoudou Kourouma a rappelé que ces deux conventions traduisent un cadre de partenariat entre le ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, le COCAN et l’Administration Générale et Contrôle des Grands Projets « dans le but d’apporter une  assistance technique au COCAN pour l’aider à préparer les études de faisabilité de toutes les infrastructures qui doivent être réalisées dans le cadre de l’organisation de la  Coupe d’Afrique des Nations  2025», a-t-il indiqué.

Pour sa part, le Vice-président du COCAN et par ailleurs, président de la Fédération Guinéenne de Foot Ball, Mamadou Antonio Souaré a déclaré que c’est une fierté pour le peuple de Guinée car, a-t-il estimé,  certains ne croyaient pas au projet qui est aujourd’hui une réalité.

«Avec un tel mégaprojet, il y a trois phases.  D’abord, le premier partenaire doit être les auditeurs qui viennent de produire  des manuels de procédures non seulement comment il faut travailler mais aussi, comment il faut gérer. Nous avons également un autre partenaire technique qui est l’AGCP qui nous guide pour faire les études de faisabilité. A ce niveau, on ne peut pas réussir un programme si l’étude de faisabilité n’est pas bien faite. Après tout cela, il sera question de passer sur le terrain pour les réalisations», a-t-il fait savoir.

Ce qu’il faut comprendre dans l’organisation d’une CAN, ou d’une coupe du monde, a laissé entendre le président de la FEGUIFOOT, ce ne sont pas seulement les stades, il y a d’autres choses plus importantes que le stade. « Pour une CAN, tous les cinq continents seront présents et parmi  eux, il y a des supporters, des officiels, des touristes ainsi que des déplacements interrégionaux. Tous les secteurs seront touchés, il faut des hôpitaux digne sde noms,  des voies de communications excellentes bref, c’est tout un vecteur de développement», a-t-il signalé.

D’après lui,  quand vous avez une CAN à organiser, c’est un véritable développement tout azimut. «La Guinée aura des routes, des hôtels, des moyens de communication performants notamment les routes», a-t-il cité.

Dans la même logique, le patron du football guinéen a laissé comprendre que la Guinée n’est pas en retard pour organiser la CAN 2025.  «Nous ne sommes pas en retard, ce qui est compliqué, c’est de faire le socle d’un stade sinon, tous les autres sont préfabriqués. Avec la volonté politique, tout ira vite simultanément et bien», a-t-il espéré.

Dans son intervention, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow a rappelé que cette remise des manuels de procédures et la signature des conventions prouvent que les choses  évoluent bien. «Le projet est en bonne voie, c’est une promesse du président de la République Alpha Condé. Que tous les Guinéens se donnent la main pour la réussite de ce mégaprojet. C’est un projet pour le développement de notre pays.  C’est la répartition des infrastructures sportives à travers tout le pays. Nous aimons le football et pour réussir, il faut obligatoirement les infrastructures sportives. Le chef de l’Etat Alpha Condé nous a donnés l’opportunité de réaliser notre rêve et ensemble, nous réussirons», a-t-il précisé.

Lire vidéo:

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir