Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

CNT : le  Projet de Loi de Finances  Initiale 2023 s’équilibre en recettes et en dépenses à plus de 36 mille milliards GNF 

Le  projet de Loi de Finances  Initiale (LFI) pour l’exercice 2023, après examen, a été adopté ce mercredi 28 décembre, à l’unanimité par les conseillers nationaux de la transition au palais du peuple de Conakry. Ils étaient au nombre de 74  conseillers sur les 81 inscrits, a-t-on constaté sur place. 
En effet, le Projet de Loi de Finances Initiale pour 2023 (PLFI 2023) s’équilibre en recettes et en dépenses à trente-six mille cent six milliards sept cent quarante-un millions deux- cent dix-sept mille cinq cent trois francs guinéens (36 106 741 217 503 GNF) contre 30 566 361 988 867 GNF de Loi de Finances Rectificative (LFR) 2022 dont :
Recettes: vingt-sept mille neuf cent dix milliards neuf cent cinquante-trois millions cinq cent quatre-vingt-un mille six cent quatre-vingt-trois francs guinéens (27 910 953 581 683 GNF);
Dépenses: trente-six mille cent six milliards sept cent quarante-un millions deux-cent dix-sept mille cinq cent trois francs guinéens (36 106 741 217 503 GNF).
Le solde budgétaire : huit mille cent quatre-vingt-quinze milliards sept cent quatre-vingt-sept millions six cent trente-cinq mille huit cent vingt francs Guinéens (8 195 787 635 820 GNF).
Pour couvrir ce solde budgétaire, le ministère en charge de l’Economie et des Finances  est autorisé à émettre des obligations du trésor pour 2 000 Mds, contracter des emprunts obligataires à hauteur de 3 000 Mds; souscrire aux bons du trésor pour 11 000 Mds ; contracter des emprunts sur découvert exceptionnel pour 914 Mds, rechercher des emprunts extérieurs projets pour 6 288,93 Mds, encourir aux Droits de Tirage Spéciaux pour 660,84 Mds: encaisser les restes à recouvrer des exercices antérieurs pour 218,95 Mds ; rembourser les bons du trésor à hauteur de 8 761.02 Mds: rembourser les emprunts obligataires pour1 361,36 Mds ; rembourser des titres d’Etat émis à hauteur del 009,88 Mds: rembourser les crédits de TVA à hauteur de 200 Mds; rembourser la dette extérieure à hauteur de 1 645,84 Mds ; payer la dette intérieure auditée pour 1 000 Mds ; réduire les arriérés de paiements à hauteur de 1 908,83 Mds.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...